IMPORTANT : L'actu BIONICLE déménage sur Bionifigs.fr, un tout nouveau support pour les fans francophones.

Petites annonces

Aller en bas
Flenus
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Jeu 24 Déc 2009, 12:28
Chic, le chapitre pour aujourd'hui, N'EST-CE PAS ?
Rohrak
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Jeu 24 Déc 2009, 13:31
mais quand j'y pense, la couleur c'est juste de la lumière, c'est la décomposition des différentes lougueurs d'ondes de la lumière visible c'est tout donc comment pourait faire Germal pour modifier les élément avec ca?
Flenus
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Jeu 24 Déc 2009, 14:52
Ben, la couleur et la lumière sont deux choses différentes. Les couleurs primaires sont le magenta, le cyan et le jaune tandis que les lumières primaires sont le vert, le bleu et le rouge. Les couleurs secondaires de chacun des types sont ce que sont les couleurs primaires de l'autre.

Germal contrôle les couleurs, et vu qu'il est Soupeur fort, il peut modifier ces couleurs à gogo. Et, comme pour l'Or, il peut changer tout ce qu'il touche en quelque sorte en Or.

C'est notre Midas local si tu préfères, mais multicolore.
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Sam 26 Déc 2009, 22:28
Suite et fin, de VC 03 !

CHAPTER IP: VC0309

Germal s'éveillait doucement. Il était dans un endroit particulièrement difficile à décrire, semblant être fait de parties de tout les Univers. Ce chaos d'éléments flottait dans des bulles, et un horizon lointain et magnifique se profilait à...l'horizon. La seule chose qui semblait correctement assemblée, c'était une sorte d'esclalier, fait des matières les plus précieuses de tout les Univers et Dimensions. Germal vit même des choses qu'il pensait impossible, telles des pierres précieuses changeant de taille, de forme, de couleur, ou même dévorant leurs congénères. Des métaux précieux formaient l'armature de l'escalier, et un plasma aux couleurs multiples servait de marches. Au bout de ce magnifique escalier, se trouvait un trône encore plus majestueux, encore plus beau et encore plus insolite. Il était également formé de ce plasma si étrange. Germal prit quelques secondes pour admirer l'endroit, puis, instinctivement, tenta de faire apparaître Gripho. Pour la première fois, l'arme reffusait d'apparaître.

"Tu peux toujours essayer... Tant que tu sera ici, tes armes ne t'obéiront plus..." lança une voix que

Germal ne souhaitait plus jamais entendre. Le trône pivota. Face à lui, se trouvait un Flenus Oufzor, arborant un sourire succeptible d'effrayer même les plus braves.


"Tu te souviens de notre précédente conversation ? Et bien... Je compte bien la terminer."

*
* *

FLASHBACK ! Bon okay, c'était pour faire mieux comprendre ce qui va se passer maintenant.
Flenus eut une idée de génie.

"-Vous ne m'avez pas encore demandé un truc... Pourquoi j'ai encore mon sac, si je suis tombé dedans ?
-O_O Pas con. Alors, Nero, dit-le.
-Pourquoi moi ?
-Parce que, on est trop intelligent pour se demander ça Very Happy" répondirent en coeur Flenutopius et Flenus.
*Et bah, ils ont des points communs au final ces deux-la !*
"Bref." reprit Flenus.
"-C'est tout bête, c'est parce que mon sac ne peut pas être éloigné trop loin de moi: il réapparaît sur mon dos dès que je suis à plus de 10 mètres.
-Ahhh.....
-Nero, ya que toi qui avait pas compris, avec aussi 99,9 % de nos lecteurs. le 0,1 %, c'est MUA !!!!!!
-...Bref. En quoi cela nous avance ?
-Bah primo, c'est mon arme principale. Secundo, il garde en "historique" les endroits ou je m'en sers !
-Bah oui, mais si Oufzor a enlevé Germal...
-ABRUTIS ! Si on passe rapidement par mon sac, on peut surement arriver avant qu'ils partent ! ALLEZ, GROUILLEZ-VOUS BORDEL !"

Sur ces paroles très soignées, Flenus, Flenutopius, Nero et Garima sautèrent tous dans le sac, les uns après les autres. Flenus fermait bien sûr la marche, histoire d'éviter qu'un de ses amis ne se retrouve coincé entre les dimensions.

Lorsqu'il arriva, il vit Flenus Oufzor qui allait partir. Il s'avança avec les autres mais les vit soudain s'éloigner à grande vitesse. Il sentit que ses électrons réagissaient avec la téléportation, car il brillait et se sentit aspiré en avant, vers un endroit incroyable aux multiples couleurs chatoyantes. Quand il put rouvrir les yeux, il avait cessé de briller.

*
* *

Lorsque Flenus se releva, Germal le regardait.

"Germal !" lui lança Flenus, d'un ton soulagé. Car il était soulagé de voir que Oufzor l'avait laissé en vie, et même soigné apparemment. Ce dernier ne réagit pas, et continuait de le regarder.
"Mais enfin !" lui lança Flenus en se relevant. "T'a l'air....l'air............."
Pour la première fois de sa vie, Flenus sentit le sol se dérober sous ses pieds. Autant, face à Oufzor, il se savait en danger. Mais à voir le regard haineux et prêt à tirer de Germal le fixer, il se sentait complètement perdu. Oufzor ne l'avait pas que soigné.

*
* *

Germal regardait Oufzor, un rictus de défi au bord des lèvres.

"-Ta conversation, hein... Alors... Je suppose que tu sais.
-Tout à fait, petit Être d'Or. Tout à fait. Je sais que Bionicle ne t'a pas séparé, comme ça. Je sais que tu étais devenu incontrôlable, que tu étais devenu une des créatures les plus mortelles que l'on puisse imaginer ! Il faut imaginer quand même... Un Être à la puissance exponentielle, capable de réduire les Univers à feu et à sang, a été séparé en deux âmes par les Grands Êtres. Tout bêtement car tu AS mis les Univers à feu et à sang !"

Ces mots rappelaient des souvenirs que Germal cachaient, tellement profondément dans sa mémoire, que même lui l'avait presque oublié. Mais oublier est impossible. Oublier ses actes ? Oublier qu'il a été un jour, le Oufzor actuel ? Impossible. Douloureux, très douloureux...Mais impossible.

"Seulement. Comme tu t'en doutes... Je ne suis pas le seul à savoir tout ça..."continua Oufzor. "Flenus."

A entendre ce nom, des frissons parcoururent l'armure, mais aussi l'âme de Germal.

"-Que croyais-tu ? Depuis que tu est à nouveau toi, il sait très bien qui tu étais ! Il n'attend que le bon moment... Le moment pour te tuer ! Pour pouvoir se vanter d'avoir sauvé les Univers d'un fléau exponentiellement puissant !
-LA FERME !
-NON, GERMAL ! VOIS LA VERITE EN FACE !
-JE...JE....
-ACCEPTES-LE OU NON !" hurla Oufzor, se levant de son trône.
"-MAIS SACHES QUE TU LE REGRETTERAS ! ET CE JOUR LA, TU AURAS TOUT PERDU ! AMIS ! FORCE ! TOUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Germal venait de pousser un cri de douleur. Ce n'était pas sa blessure, pas les paroles de Oufzor... Non, c'était plus profond. Bien plus profond. Car dans les profondeurs de son âme, la noirceur qu'il avait libéré des milliers d'années auparavant, commençait à ressurgir. Toute la rage, toute la haine, toute la puissance de Germal se concentrèrent en même temps. Ce maëlstrom finit par se calmer... Et laissa entrevoir deux yeux rouge sang, avec des pupilles noires, comme l'âme de Germal. Oufzor jubilait. Son plan entrait en phase finale. Car il savait bien sûr que Flenus était dans la salle, avec son précieux sac contenant le Poignard Spatial. En retournant Germal contre son meilleur ami, Oufzor était sûr de faire d'une pierre, énormément de coups.

*
* *

Flenus jugeât plus intéressant de courir en vitesse avant que Germal ne se mette à l'attaquer. Une décision sage, mais qui perd énormément d'utilité...Lorsque l'adversaire se déplace plus vite que vous. En une seconde, Germal avait poussé Flenus contre une des limites invisibles du lieu du combat, avec une puissance inouïe. Flenus se releva douloureusement, seulement pour esquiver un laser occulaire. Le combat risquait d'être dur. Surtout quand il regardait Oufzor rire. Flenus se remit à courir, mais cette fois-ci, il réussit à esquiver les attaques de son ami. Il réussit même à lui décrocher un coup de pied... Mais il se fit plus mal qu'autre chose. Germal poussa un cri de rage, non pas à cause du coup de pied, mais pour faire...style.
*Rah la la, on voit bien la partie Geram !* pensa Flenus, alors qu'il venait de terminer d'inventer un bouclier laser. Manque peau, un coup de poing de Germal suffit à l'exploser. *C'pas mon jour !* se dit l'anti-héros, alors qu'il esquivait un coup de pied. Lui vint alors une pensée qu'il s'étonnait lui-même de ne pas avoir eue plus tôt.

"GERMAL !"

Le géant doré continua de l'attaquer.

"Expliques-moi au moins ce qui va pas !!!!!"

Ce fut une raison d'attaquer de plus pour ce dernier. Il était persuadé que Flenus savait, mais en plus, il se permettait de jouer les hypocrites ! C'en était trop. Pour Flenus aussi.

L'Être formé d'électrons s'arrêta de courir. Ses yeux brillaient, ainsi que ses ailerons. L'espace d'un instant, c'est le temps qu'il fallut à Flenus pour avoir envoyé Germal percuter Oufzor, en créant une explosion statique sous ses pieds. Oufzor s'était écarté, et regardait Flenus d'un air satisfait. Il descendit majestueusement les marches de son escalier.

"Bravo... Flenus." dit-il en tapant dans ses mains.
"-Tu as réussi à me prouver que tu étais quand même un petit peu dangereux seul.
-La ferme, mon gars. T'a intérêt à tout me dire. Qu'as-tu fait à Germal !!!!" Sous ces mots, une épée dorée à la lame électrique similaire à ses ailerons apparut entre les mains de l'Anti-Héros.
"-Quel langage... Après tout, je ne lui ai que rappelé certains souvenirs.
-....Grah. Tu lui as dit ?
-Et comment....ON ARRÊTE TOUT ! COMMENT SAIS-TU CA ?
-Facile. Quand j'ai failli péter ton zoli Exponens... Nan, il est laid en fait.
-è_é
-Je disais donc, quand je l'ai craquelé, j'ai pu récupérer deux trois connaissances utiles...Que, bien sûr, tu n'a plus du coup Very Happy
-...TU...M'A....ENCORE....PIQUE DES TRUCS ?
-Yep ! Very Happy Bon, j'ai un truc à dire. Germal ! Tu m'entends, pas vrai."

La carcasse de l'Être d'Or ne bougeait pas.

"Je m'en fous de tes antécédents. Après tout, je suis pas mieux. Mais... Ce qui compte pour moi, c'est que tu sois ce que tu es. Un héros."

Oufzor commença à se demander si il ne ferait pas mieux de le faire taire.

"Et puis bon... Tu manques à Garima, mon pote."

Oufzor se tourna une dernière fois vers la carcasse... Pour se recevoir un magistral punch. Germal s'était réveillé. Et il comptait bien se faire pardonner. Il se tourna vers son meilleur ami, hésitant.

"Qu'est-ce-que t'attends ? Dans mes bras mon pote."

Germal prit Flenus dans ses bras, mais dut le soulever pour le porter à sa hauteur.

"HEY ! C'est pas parce que je suis un tas d'électrons ultra-léger que tu peux me serrer aussi fort ! Que dirais les lecteurs ? Germal ! Arrête !"

Mais au fond de lui, Flenus était content de retrouver son meilleur ami. Il avait également vu que ses pupilles étaient redevenues bleues... Comme si un mal incroyable venait de sortir de ce corps, après des milliers d'années. Il ne croyait pas si bien penser. Car Oufzor se releva en riant.

"-Ah ah ah ah ah ah ah ah ah..... Merci Germal.
-... !
-Toute cette histoire est vraie, mais elle m'a surtout permise de faire sortir de toi tout le mal dont j'ai besoin..."

Il sortit une fiole, et la brisât au sol.

"Ceci est l'âme de ton défunt "double"... Makuta Garmal. Je l'ai tué avec un seul doigt... C'est pour dire. Mais... Si j'ajoutes tout le mal contenu en toi que j'ai pu récupérer également..."

Il versa le contenu d'une autre fiole sur l'âme du Makuta. Dès que les deux substances entrèrent en contact, de la fumée noire commença à apparaître en masses.

"J'obtiens le sbire parfait !"

Devant les yeux médusés de Germal et Flenus, la fumée commençait à prendre une forme étrangement familière au tandem. Cette dernière... N'était autre qu'un Germal, d'apparence très noire et...Grise, en opposition à Germal. Ce dernier comprit alors pourquoi il ne pouvait pas se servir de Gripho: Oufzor en avait extrait une partie pour l'injecter dans son Germal maléfique, et il fallait du temps avant que Gripho ne se régénère. Seulement, quand Makuta Germal ouvrit les yeux, il semblait déjà comprendre ce qu'il fallait faire.

"ANEANTIR !!!!!"

Il appuya son cri d'un laser sombre, jaillissant de sa main. Germal l'esquiva de peu, et, avisant Flenus:

"GROUILLES-TOI DE NOUS FAIRE SORTIR D'ICI !"

Flenus posa rapidement son sac à terre, prit la main de Germal et sauta dedans.

*
* *

Garima, Nero et Flenutopius étaient remontés dans le vaisseau suite à la téléportation de Flenus. Ils attendaient, essayant d'élaborer un plan pour les retrouver. Ils n'en eurent pas besoin, vu que les deux héros se retrouvèrent affalés au sol, suite à leur saut dans le sac. Garima sauta dans les bras de Germal en pleurant, tandis que Flenus se relevait... tout seul, sans aide.

*PTIN ! J'ai tout fait et personne ne m'aides !*

Nero voulut l'aider, mais Flenus lui décrocha un uppercut...foudroyant. Flenutopius demanda immédiatement ce qui s'était passé.

Après une demi-heure d'explications de la part de Flenus, puis celles de Germal, Germal corrigeant surtout celles de Flenus, qui étaient bourrées d'enjolivements et de soi-disants actes héroïques commis par Flenus. En entendant parler de Makuta Germal, Flenutopius et Nero restèrent abasourdis.


"Ptin ! Déjà qu'un Flenus Oufzor suffisait amplement, voila qu'on va devoir affronter un Germal Oufzor !" dit Nero.
"Il n'y a pas d'affrontements. Je l'affronterais dès que je serais remis, et je le tuerais. Point." répondit Germal.
"Tu me sembles plus sombre qu'avant Germal... Ou du moins, plus sage." s'étonna Flenutopius.
"-As-tu découvert quelque chose ?
-Ouais." lança l'Être d'Or. "J'ai appris que les antécédents, au plus y'en a, au mieux faut les oublier."

FIN DE VORTEX CHRONICLES 3.
Flenus
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Sam 26 Déc 2009, 22:31
Erf, j'ai pas envie d'oublier une centaine de pages moi >_< Avec toutes les choses que j'ai faites....

Les enfants, VC4 pour je sais pas quand !
Shas'ui
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

le Jeu 31 Déc 2009, 10:21
Hmm , une fic qui s'achève en beauté ça fait toujours plaisir à lire ^^ Bon boulot les gars , c'était vraiment bien .
Contenu sponsorisé

[Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 ! - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] Vortex Chronicles, Chapitre 3 !

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum