IMPORTANT : L'actu BIONICLE déménage sur Bionifigs.fr, un tout nouveau support pour les fans francophones.

Petites annonces
Le Deal du moment : -37%
Jeu Mille Bornes – Version Luxe à 12,45 ...
Voir le deal
12.45 €

Aller en bas
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 07 Aoû 2011, 19:32
Je viens juste de rentrer, j'ai pas le temps ni l'envie ni l'humeur de lire quoique ce soit, je m'en occuperais demain je pense wink
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 07 Aoû 2011, 20:55
@Iruini a écrit:Voilà le premier jet pour les aventures des Toa Kertak :


Toa Embra s’assit au centre de la plage Nidhiki, sur Odina. La marée était plutôt basse, et le soleil se couchait. Le Toa de l’eau, premier et unique Toa mâle de cet élément, avait passé la journée à patrouiller sur l’île. Comme d’habitude, les Vortixx la peuplant avaient fait preuve d’un horrible caractère, et le Toa avait dû se retenir une fois de plus pour ne pas déclencher une inondation. Chaque fois que cela arrivait, c’est-à-dire constamment, il regrettait qu’aucun autre Toa Kertak ne soit avec lui. Mais les îles à surveiller étaient trop nombreuses, et certains devaient carrément s’occuper de surveiller plusieurs îles en même temps. Les Toa avaient donc été répartis ainsi : Embra sur Odina ; Jorak, le Toa de la végétation et Tirah, le Toa de la glace, sur Kortalax et les îles environnantes ; Erta, la Toa de la foudre et Lorez, le Toa de la pierre, sur Zakaz ; Haru, le Toa de l’air, sur Stelt ; Narix, le Toa du feu, sur Visorak ; Jeruk, la Toa du psychisme, sur Nynrah ; et Hatori et Sannu, deux Toa de la terre, assistaient les Toa Norik et Bomonga, qui tenaient Roodaka à l’œil sur Xia.

Les Toa Kertak ne se réunissaient que rarement, et leurs réunions ne duraient jamais longtemps.
Leur seule vraie compagnie était les Rahi et les habitants des îles, pour la plupart hostiles, car détestant les Toa et ne les acceptant que parce qu’ils avaient été imposés.

Embra se leva, et s’apprêta à prendre la direction des habitations pour se reposer quand son regard fut attiré par une silhouette sur la mer. Après quelques instants, il se rendit compte qu’il s’agissait d’un bateau. Il n’avait qu’un passager, Erta, une Toa dont la tête avait été modifiée spécialement par des ingénieurs pour porter un masque spécial, le Masque des Energies Elémentaires.

Le bateau accosta, et la Toa sauta à terre. Embra courut à sa rencontre.

- Que se passe-t-il ? interrogea-t-il.

- Hatori a repéré quelques Skakdi sur Xia, répondit Erta. Ils se dirigeaient vers la montagne, et ils semblaient faire de leur mieux pour ne pas se faire repérer. Il ne les a découverts que grâce à son Arthron.

La montagne de Xia était connue, très connue. Elle dévorait les personnes qui s’en approchaient, et cela avait donné naissance à un test auquel les Vortixx avaient pris part pendant des années.

- Allons voir ça, dit-il. Ces Vortixx pourront se débrouiller seuls pendant un jour ou deux.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jorak s’accroupit derrière un buisson. Le Skakdi noir portant une sorte de lanceur Cordax ne l’avait pas remarqué.
Le Toa de la végétation l’avait remarqué alors qu’il patrouillait sur l’une des îles à proximité de Kortalax. Il faisait cela depuis des années, et les seules formes de vie qu’il avait rencontrées jusqu’alors avaient été des Rahi. Et le Skakdi il s’était empressé de le suivre le plus discrètement possible.

Le Skakdi marchait depuis maintenant quelques heures. Jorak lui trouvait quelque chose d’étrange. Il portait un Kanohi Suletu, le Grand Masque de la télépathie, et tentait vainement de lire les pensées du Skakdi. Quelque chose le bloquait.

Le Skakdi s’approcha alors d’une montagne, et s’engagea dans un tunnel inconnu au Toa. Celui-ci l’y suivit, tentant d’être le plus discret possible. Ils marchèrent un long moment, et le Skakdi s’arrêta brusquement. Puis, sans prévenir, il se retourna, pointa son lanceur et tira sur le Toa. Le tir le frappa à la tête, fit voler son masque et le sonna. Il sentit qu’on le saisissait à la gorge et qu’on le soulevait. Le Skakdi se déplaça tout en le tenant et alla écraser son Suletu d’un coup de talon. Et Jorak entendit une voix dans sa tête.

<<Alors, tu me suis ? Désolé de te l’apprendre, mais je suis télépathe. Dès que tu as utilisé ton masque, j’ai su que tu étais là. Si tu tiens à connaître la raison de ma présence, il suffisait de demander.>>

Il traîna le Toa dans le tunnel. Jorak attendit, impassible. Chaque Toa Kertak avait reçu un second masque en plus de celui qu’il portait, mais il lui faudrait attendre le bon moment.

Le Skakdi l’emmena dans un cul-de-sac et le jeta à terre comme un déchet. Il s’avança, sans se préoccuper plus du Toa, qui en profita. Son second masque, celui du décuplement de pouvoir, apparut sur son visage. Il regarda le Skakdi, qui ne s’intéressait pas à lui, occupé à tâtonner la pierre. Jorak finit par copier son pouvoir de télépathie, assez bonne façon de remplacer un Suletu. Il envoya aussitôt un message d’alerte à Embra, se leva et dégaina sa dague, prêt à attaquer. Au même moment, le Skakdi appuya sur une pierre, et le mur devant eux disparut, révélant une grande arène souterraine. La stupéfaction de Jorak le fit s’immobiliser.

Des Bohrok. Une cinquantaine de Bohrok se tenaient face à eux.
J'aime assez. C'est pas mal, ça reste des chapitres courts, et il faut que ça le reste bien entendu, personnellement, je validerai ce début de nouvelle. Libre à John_ee de confirmer ou non. Mais franchement c'est bien. Ton style redevient brouillon par endroit mais ça va, rien de très choquant.

En espérant que ça dure wink .
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 08 Aoû 2011, 14:46
Même avis qu'Exo'. J'attends que la fic' soit terminé avant de valider. Juste, le fait de dire que Toa Embra est le seul Toa mâle et le premier Toa de l'Eau tout court rentre en contradiction avec un autre élément, Helryx est non seulement la première Toa mais aussi la première Toa de l'Eau.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 08 Aoû 2011, 15:16
Si je ne me trompe pas, j'ai écrit "Toa de l'eau, premier et unique Toa mâle de cet élément". Donc je ne crois pas que ça entre en contradiction avec Helryx.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 08 Aoû 2011, 18:43
Oui, mais Helryx est non seulement la première Toa de l'Eau, que ce soit spécifié femelle ou pas, mais aussi la toute première Toa, mâle ou femelle.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 09 Aoû 2011, 17:48
Réfères toi bien à la ponctuation employée John_ee, ce qu'il a mi est tout à fait correct.

Il parle du PREMIER et UNIQUE [-Toa-] MÂLE de cet élément. On s'en fout du mot Toa, ce n'est pas ce qu'il met en lumière dans sa formulation wink .
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 09 Aoû 2011, 20:50
Ah oui, je comprends, il a pas forcément été créé avant Helryx. Je comprends maintenant.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 14 Oct 2011, 23:00
Voilà, après une trop longue absence, me revoilà :


Jorak regardait, stupéfait, la cinquantaine de Bohrok en face de lui. Le Skakdi était dos à lui, mais le Toa pouvait deviner qu’il souriait.

- Ce n’est qu’une petite partie, disait le Skakdi. Les autres sont disséminés partout dans l’Empire Xian, prêts à être libérés.

"C’est ça, parle" Pensait le Toa qui n’avait pas mis beaucoup de temps pour se ressaisir et envoyer grâce au pouvoir de télépathie du Skakdi qu’il avait copié tout ce que celui-ci lui disait à Embra, le chef de son équipe de Toa.

Le Skakdi se retourna vers lui et le Toa Kertak fit aussitôt disparaître son masque.

- Nous avons été grassement payés pour rassembler ces Bohrok. Tout avance plutôt bien.

Jorak fronça les sourcils. Payés ?

- Ce groupe-ci est prêt, dit le Skakdi. Nous allons bientôt partir et marcher sur Xia.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Embra avait rapidement été gêné par les vagues qui remuaient le bateau. Heureusement, ça avait été un jeu d’enfant pour lui de les calmer. Il pouvait ainsi se concentrer sur la voix de Jorak qui retentissait dans sa tête.

Il était un Toa expérimenté. Les nouvelles de ce genre ne le faisaient jamais paniquer, même si elles l’inquiétaient. Déjà, il cherchait un moyen de repousser la future attaque des Bohrok. Il faudrait arriver rapidement sur Xia et contacter les autres Toa Kertak. Si jamais il y avait d’autres Bohrok sur l’île principale de l’Empire, il serait nécessaire de les neutraliser en premiers, pour éviter d’être submergés par le nombre d’ennemis. Ce serait difficile à faire, car Kortalax et les îles l’entourant étaient très proches de Xia.

Heureusement, Erta possédait comme second masque le masque de vol et elle était déjà partie alerter les autres membres de l’équipe. Voilà du temps gagné.

Le retour vers Xia fut bien trop long. Il dura plusieurs heures. Mais lorsque le Toa de l’eau arriva au pied de la montagne vivante de l’île, il eut l’agréable surprise de constater que Lorez, Hatori, Sannu et Narix étaient présents et l’attendaient.

- Nous allons devoir nous passer de Tirah, dit Hatori. Il va tenter de retrouver Jorak et de neutraliser un maximum de Bohrok. Toa Norik est en chemin pour nous prêter main-forte, mais Roodaka a insisté pour que Toa Bomonga reste auprès d’elle et la protège.

Sannu avait déjà activé son masque du sonar et recherchait les éventuels passages pour accéder à l’endroit où s’étaient réfugiés les Skakdi. Il pointa son doigt droit devant lui.

- J’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle. Nous n’aurons pas à aller les chercher. Ils viennent ici. Et tu avais raison, Embra, ils ont des Bohrok.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’île s’était tellement développée que Norik n’eut pas d’autre choix que de traverser plusieurs bâtiments pour éviter d’être coincé par la circulation des Vortixx.

Il courait dans un grand entrepôt où étaient entreposées d’impressionnantes machines de guerre. L’endroit semblait désert, mais il ne lui fallut pas longtemps avant de se rendre compte qu’il n’était pas seul.

Il s’immobilisa avant d’atteindre la porte de sortie du bâtiment et se retourna. Oui, à l’autre bout de la pièce, quelqu’un l’observait.

L’armure du personnage était verte et noire. Il avait la même apparence qu’un Toa, à quelques détails près. Il ne portait pas de masque et sa tête ressemblait étrangement à celle d’un Glatorian sans casque. Norik en avait déjà vu, et il ne trouvait pas ça très beau. Mais, sur chaque côté, des cornes rouges s’élevaient un peu avec un air menaçant. Dans sa main gauche, il tenait un sabre et sa main droite avait disparu. Norik frissonna en voyant ce qui l’avait remplacée. Une pince, qui lui rappelait celles d’un Chasseur de l’ombre arachnoïde que lui et son compagnon Iruini avaient aperçu lors du sauvetage des Rahagah.

Un autre point commun avec ce Chasseur : il se tenait debout sur une machine verte possédant quatre pattes, avec deux têtes de Vahki, l’une à l’endroit et l’autre à l’envers. Toutes deux étaient pointées vers lui.

- Je ne peux pas te laisser continuer, Norik.

Ce fut sa voix qui choqua le plus le vieux Toa. Il ne l’avait pas entendue depuis des millénaires, mais il la reconnaissait. Elle appartenait à Vahiir, un Toa de l’air membre de l’équipe de…

- Varian…

Il secoua la tête. Ce n’était pas le moment de penser à elle.

- Que t’est-il arrivé, Vahiir ?

- J’ai changé, Norik, depuis que j’ai appris que celle qui dirigeait mon équipe -et qui était devenue mon amie- avait disparu au cours d’une mission à tes côtés.

La machine sur lequel il se tenait remua, comme un Rahi prêt à bondir sur une proie.

- Depuis, continua l’ancien Toa, je ne t’ai jamais revu. Tu avais pris la fuite, car tu avais honte. Et tu n’as même pas essayé de la retrouver, sinon tu serais mort comme il se doit. Notre équipe s’est séparée et la plupart de mes amis sont morts, les autres ont disparu sans donner signe de vie. Tout ça à cause de toi. Moi, j’ai décidé de te faire payer ta lâcheté. Je t’ai haï, et cette haine m’a donné le courage de devenir ça.

Il leva sa pince et ses cornes crépitèrent d’énergie

- J’ai changé. J’ai gagné du pouvoir et je me suis rallié aux Skakdi car ils allaient attaquer Xia, l’endroit où tu vivais. J’ai saisi l’occasion. Et maintenant, je vais te détuire.


Dernière édition par Iruini le Jeu 17 Mai 2012, 14:45, édité 1 fois
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 15 Oct 2011, 01:00
Pas mal, j'aime assez encore une fois. Des bons filons de la saga originale de BIONICLE sont exploités. Attention toutefois à ne pas trop aller vers le non totalement résolu - et plus ou moins susceptible de l'être - par les récits de Farshtey...

Ah, et il faudrait situer chronologiquement ton récit de manière précise par rapport à mon Tome 1 des mémoires de Kizenhrak. Sachant que je vais avoir besoin des Bohrok dans la fin de mon Tome 2, qui se situe 300 ans après le premier wink .

Beau travail.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 27 Nov 2011, 10:47
Norik ne pouvait s’empêcher de repasser dans son esprit les moments passés avec Varian. Il se sentait idiot. Après qu’elle eut disparu, il l’avait cherchée, puis avait renoncé. 13 000 ans auparavant, lorsque Spherus Magna avait été reformée, il l’avait totalement oubliée. Mais s’il avait repris ses recherches et fouillé dans le Robot-Univers désormais vide, peut-être…

Mais il était désormais trop tard pour pleurer le passé. Il faisait désormais face à un ancien compagnon d’armes de Varian transformé et cherchant à se venger de Norik, qu’il croyait responsable de la disparition de la Toa. Vahiir montait un étrange engin à deux têtes de Vahki qui crachaient des disques Kanoka dans sa direction. Combinée aux pouvoirs de l’air de Vahiir, cette machine pouvait faire bien des dégâts.

Norik leva sa lance et envoya une boule de lave frapper l’une des têtes de la machine, l’envoyant voler au loin. Il stoppa un disque Kanoka avec son bouclier et bondit en l’air. Il utilisa de nouveau sa lance pour brûler les pattes de l’engin de Vahiir, qui s’effondra. L’ancien Toa sauta au sol et leva son arme. Norik fut plus rapide et, d’un geste, la lui arracha des mains. Il fut cependant trop lent pour éviter la pince de Vahiir qui lui attrapa le cou. L’ancien Toa le balança au sol et s’avança vers lui.

- J’ai attendu ça depuis si longtemps, siffla-t-il.

Norik évita le coup suivant et activa son masque. Mesurant désormais quinze pouces de haut, il bondit, passa à côté de la pince de son ennemi et atterrit sur l’une des machines de guerre des Vortixx. Il reprit sa taille normale et entra aussitôt dans la machine. Ayant passé des années sur cette île qu’il connaissait désormais comme sa poche, il n’eut aucun mal à activer les armes. Comprenant ce qu’il comptait faire, Vahiir commença à se déplacer pour l’empêcher de viser. Le Toa Hagah tira plusieurs fois, sans toucher sa cible, jusqu’à ce qu’un tir frôle le renégat, le fasse tomber à terre et ouvre un trou dans un mur. Norik sortit de la machine et regarda l’ancien Toa, sa lance pointée dans sa direction.

- Je ne te veux aucun mal, dit-il. Pars d’ici, je t’en prie.

Vahiir le regarda avec un air méprisant.

- Tu m’en as déjà fait. Et maintenant que je t’ai retrouvé, jamais tu ne seras en paix jusqu’à ce que j’aie obtenu ma vengeance.

Il se releva rapidement et sauta par le trou que Norik avait fait dans le mur.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tirah était parvenu à se faufiler sur l’un des bateaux des Skakdi. Après un tour rapide, il se rendit compte que les cales étaient pleines de Bohrok. Il ne les avait pas comptés, mais il était presque sûr qu’il y en avait plus d’une centaine. Et, d’après ce qu’il pouvait voir à l’horizon, ils se dirigeaient vers Xia. Il lui fallait vite retrouver Jorak.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par chance, seulement une trentaine de Bohrok se terraient à Xia. Les Toa Kertak n’eurent pas beaucoup de mal à les arrêter. Bientôt, ils se retrouvèrent au milieu des carcasses robotiques en pièces et des Krana brûlés.

- C’était facile, cette fois, commenta Hatori. Mais je me demande où est Norik.

Lorez ne l’écoutait pas. Il regardait vers le large. Il resta silencieux un instant, puis appela Embra et désigna la mer.

- Là-bas, dit-il. Des bateaux approchent. Et tu ne vas pas être content quand je te dirai qui se trouve à bord.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 24 Déc 2011, 17:44
Bon, ça fait un bout de temps, mais je me suis remis à « Pendant ce temps sur Spherus II ». J'ai tout refait entièrement, vu que j'arrivais plus trop à reprendre sur ce que j'avais fait avant. Probablement laissé trop longtemps à décanter.
Bref, je comptais ne pas tout faire, mais finalement, tout a glissé d'un coup, donc...




Pendant ce temps sur Spherus II
Un sifflement sec. Le sifflement d'un objet en métal. À vrai dire, un très vieil objet en métal. Comment était-il arrivé jusqu'ici ? Impossible de le savoir. Que contenait-il ? Impossible de le savoir également. Il avait erré pendant des millénaires, traversant l'espace sans but. Mais, aujourd'hui, son errance arrivait à son terme. Aujourd'hui, le champ gravitationnel d'une planète avait piégé l'objet.

Cette planète, située dans le Système Magna, était grande, belle, verdoyante. Au sol, on voyait une ville tentaculaire s'étendre dans toutes les directions. Ses lumières semblaient ne jamais s'éteindre, et partout on y voyait des grattes-ciel immenses . Au nord de cette ville, que les autochtones nomment La Nouvelle Atero, se trouve une plaine immense, sur laquelle reposent d'innombrables débris. Débris d'un autre temps, débris d'une réunification. Non loin de cette plaine se trouve un lac immense, aux eaux d'un bleu si profond qu'on pourrait y noyer son regard.

Mais, le plus impressionnant, c'était sans l'ombre d'un doute la gigantesque couronne volante en construction qui survolait la calotte glaciaire au pôle nord de la planète. Étincelant de mille feux, les parois métalliques de cette station spatiale où les Grands Êtres avaient établi leur résidence étaient rehaussés d'une substance cristalline bleutée. Tout autour des parties inachevées de cette véritable cité spatiale, des nuées de minuscules vaisseaux et robots s'affairaient comme des abeilles autour de leur ruche. Une fois achevée, cette station pourrait défendre Spherus II de toute attaque extérieure, et permettrait aux Grands Êtres de communiquer avec les habitants de l'Univers Matoran, envoyés en mission il y a de cela quelques centaines d'années, une fois que ceux-ci auraient achevé leur propre couronne de communication.

Dans l'espace, l'objet métallique se rapprochait à grande vitesse de la planète. L'atmosphère le ralentissait, mais sa vitesse restait incroyablement élevée. La chaleur dégagée par son ralentissement était phénoménale, et les parois extérieures de l'objet commençaient à fondre, effaçant les gravures qui l'ornait. Effaçant son origine également. En quelques secondes, l'inscription « Xojima Maxtres » écrite dans un dialecte inconnu des indigènes qui ornait ses flancs disparut. Transformé en boule de métal en fusion mêlée à quelques résidus organiques tout autant en fusion, l'objet continua à se ruer vers La Nouvelle Atero.

Finalement, dans un fracas épouvantable, la boule frappa une usine. L'explosion qui en résultat fut extrêmement puissante ; les dégâts occasionnés furent innombrables. Et les conséquences en furent bien pire encore... mais l'objet avait fini son voyage, plus de 37 000 ans après son départ.

* *
*

=\ RÉINITIALISATION SYSTÈME /=
Diagnostic... 100%
État Armement – Correct
État Armure – Correct
État Système – Correct
But – Détruire toute forme de vie avec des armes


* *
*

Ackar se trouvait dans la plaine où avait eu lieu le combat entre Mata Nui et Makuta Teridax, non loin du lac aux eaux pures où Tarix était en train d'être inhumé. Par respect pour la Tribu du Glatorian défunt, il s'était volontairement éloigné, les laissant pleurer leur douleur seuls. À chaque fois qu'il venait dans cette plaine, un étrange sentiment de mélancolie lui venait. Tant de choses avaient changé depuis qu'il avait combattu aux côtés de Mata Nui... Ackar laissa les souvenirs l'envahir...

Il y a 500 ans, alors qu'Agori, Matoran, Glatorian, Toa, Turaga, Skakdi, Vortixx et Skrall avaient enfin réussi à trouver un certain équilibre pour vivre en paix, les Grands Êtres les avaient contactés. Ils étaient porteurs d'une nouvelle à la fois terrible et lointaine : une civilisation de ce système solaire, les Orukan, presque aussi avancée technologiquement que les Grands Êtres, avait lancé une guerre. Face à cette menace, les Grands Êtres demandèrent la reconstruction de l'Univers Matoran, pour que Mata Nui aille mener une mission secrète sur Oruka Magna, la planète des Orukan. Un grand Conseil Pacifique se réunit alors, et il fut décidé d'accéder aux vœux des Grands Êtres. Ces derniers réussirent également à persuader Mata Nui de sortir de son exil dans l'Ignika.

Néanmoins, un partie de la population Agori, Glatorian, et Skrall en voulait toujours aux Grands Êtres pour leur rôle dans la Guerre du Cœur , la création des Baterra, et ne voulait pas que les Grands Êtres forcent les Agori à travailler dur à cause d'une menace si lointaine. Ils firent sécession et partirent s'exiler dans les montagnes et les forets.

Les autres, qui s'étaient rangés à l'avis des Grands Êtres, se mirent donc au travail. D'immenses usines furent érigées pour fournir les matériaux nécessaires à la reconstruction de l'Univers Matoran. Les horaires de travail étaient intenables, et beaucoup manquèrent de mourir d'épuisement, mais les délais furent tenus ; l'Univers Matoran fut prêt au bon moment. Il partit donc vers Oruka Magna, laissant les Agori, les Glatorian, les Skrall, et les Grands Êtres sur leur planète.

Néanmoins, il restait encore beaucoup à faire. Pour que la mission de Mata Nui soit réellement utile, il fallait qu'il puisse communiquer avec les Grands Êtres. Ceux-ci avaient donc prévu que les Matoran créent une couronne de communication une fois arrivé sur Oruka Magna, pendant que les Agori en créaient une autre sur Spherus II. Ni l'une ni l'autre n'étaient encore achevées.

Néanmoins, assez rapidement, un problème se posa à cause des sécessionnistes qui s'étaient exilés. Si certains revenaient, se rendant compte que leur prise de position n'était pas tenable techniquement, les autres commencèrent à mener des raids sur les usines pour retarder la construction de la couronne de communication, et ainsi poser des problèmes aux Grands Êtres, qu'ils tenaient pour responsables de la plupart des problèmes ayant jamais existé sur Spherus II.

Les attaques s'étaient multipliées, et les Glatorian avaient été obligés, malgré le désaccord des Grands Êtres, qui auraient préféré résoudre ce conflit de manière plus douce, de créer une milice, d'instaurer le couvre-feu, et d'installer de nombreux systèmes de surveillances dans La Nouvelle Atero. Avec cela, on était plus ou moins arrivé à un status quo ; les raids s'étaient faits plus rares, mais plus violents. Tout nouveau système plus perfectionné se soldait par des attaques meurtrières, et il n'était désormais plus rare d'envoyer des expéditions punitives dans les bois et les montagnes.

Bien entendu, quelques uns s'étaient insurgés contre cela, Tarix et Ackar lui-même, par exemple. Mais cela avait été vain. De même, du côté des anti-Grands Êtres, d'autres s'étaient insurgés contre toute cette violence. Eux non plus n'avaient rien réussi à changer. Frustrés, ces deux groupes s'étaient tous deux plus ou moins coupés de leurs factions, avaient fini par se rencontrer, et s'étaient unis, formant une grande organisation, nommée Conseil des Sages.

Parmi eux, on trouvait beaucoup d'importantes figures du passé, telle qu'Ackar, Tarix, ou encore Stronius et Tuma. Le seul et l'unique but de cette organisation était d'arrêter cette violence ; lors de la première assemblée pleinière, il avait été voté à l'unanimité qu'elle serait dissoute dès que ce but serait atteint. Néanmoins, cette tâche s'avérait ardue, malgré le soutien que leur apportait les Grands Êtres.

Même s'ils avaient réussi à établir des canaux de communication entre les deux anti et les pro Grands Êtres, ceux-ci menaçaient encore de se rompre à tout moment, et aucun véritable accord satisfaisant les deux partis n'avait été trouvé. La seule chose que les anti-Grands Êtres aient obtenu fut la diminution du temps de travail des Agori, grâce aux Grands Êtres qui donnèrent des robots supplémentaires pour mécaniser le travail et réduire la charge de celui-ci. En échange, les pro-Grands Êtres reçurent le droit de libre passage par certains cols et bois.

Cependant, rien ne semblait pouvoir véritablement arrêter les vols de matériaux sur les routes marchandes commis par l'un et les missiles envoyés dans les bois et les montagnes par les autres. La situation était plus tendue que jamais.

* *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire.
Chances d'atteindre la cible - 49,78%

=\ VERROUILLAGE /=


* *
*

Soudain, le fil des pensées d'Ackar fut interrompu par Varian, qui arrivait. Elle était à peine à portée de vue, mais c'était suffisant pour qu'elle lui envoie un message télépathique. A priori, il y avait un problème avec les deux autres factions. Son message indiquait qu'elle ne pourrait pas tout lui expliquer mentalement, et qu'il valait mieux qu'il vienne tout de suite. Ackar commença donc à se diriger vers elle.

À chaque fois qu'il voyait Varian, Ackar ne pouvait s'empêcher de se rappeler son histoire. Pendant un petit moment, tout en continuant à se rapprocher de Varian, Ackar se remémora son histoire.

Il y a très longtemps, Varian avait été enfermée par le Ténébreux dans un Tube de Stase sur Odina. Lorsque les Vortixx retournèrent dans l'Univers Matoran et commencèrent à conquérir les diverses îles, ils causèrent sa libération. Totalement désorientée après des millénaires en stase, la Toa avait erré dans l'Univers Matoran pendant des années, puis avait trouvé une sortie vers Spherus Magna.

Là, elle avait erré un peu partout sur la planète, donnant naissance à quelques mythes sur une Toa errante. Peu après le départ de Mata Nui, les Grands Êtres la découvrirent, et soignèrent les séquelles que sa longue stase avait laissé sur elle, puis ils l'engagèrent comme messagère.

Elle se révéla particulièrement efficace, pouvant transmettre télépathiquement les messages dès que le destinataire était dans sa ligne de vue. Lorsque la situation avait commencé à dégénérer, les Grands Êtres lui avait demandé de faire son possible pour empêcher l'escalade de la violence, sans qu'elle ne réussisse réellement à avoir une influence sur les événements. Lors de la formation du Conseil des Sages, elle décida donc de se joindre à eux pour essayer de ramener la paix sur Spherus Magna.

Finalement, Ackar atteignit Varian. Là, elle lui fit signe de le suivre, et commença à lui expliquer la situation.

* *
*

=\ CIBLE HORS DE PORTÉE /=
Annulation du chargement des armes... Effectué.
Annulation du verrouillage... Effectué.
Lancement de la routine de recherche de cibles... Effectué.


* *
*

Tuma commençait légèrement à s'énerver. Pourtant, il savait qu'il valait mieux qu'il reste calme – il regrettait toujours de s'être rangé du côté des anti-Grands Êtres avant de se joindre au Conseil des Sages, tout ça parce que le retour des Grands Êtres, les créateurs des Baterra qui avaient partiellement anéanti son espèce, l'avait mis en colère. Cependant, il se disait qu'Helveticus devrait rabattre de sa superbe s'il lui mettait son poing dans le visage.

Le Glatorian du Fer, un pro-Grands Êtres, considérait qu'il était évident que la boule de feu qui avait rasé une partie de la zone industrielle Hau, responsable de la fabrication des systèmes défensifs de la couronne de communication de Spherus II, avait été lancée par les anti-Grands Êtres, et qu'ils devaient être châtiés sur le champ pour cette affront. Il « préconisait » de lancer deux cent Glatorian de la milice dans la foret avoisinante, de tuer tous ceux qui s'y trouvaient, puis d'y mettre le feu en représailles. De plus, avançait-il, cela donnerait un peu plus d'espace à la ville pour s'étendre.

Lorsqu'Avaria, une Glatorian de la Jungle fit – pour la troisième fois ! – une réflexion sur sa partialité d'ancien anti-Grands Êtres, Tuma frappa la table de toutes ses forces. Elle craqua sous sa force. Se retenant à grand peine de leur faire subir le même traitement, Tuma respira longuement pour reprendre son calme, puis leur expliqua le plus calmement qu'il put – pour la cinquième fois – qu'une telle action de leur part serait extrêmement malvenue, et forcerait sans doute le Conseil à laisser les anti-Grands Êtres mener une action similaire.

Exaspéré par leurs réponses - « Mais la Nouvelle Atero est un véritable bastion, ils ne peuvent rien nous faire ! » – Tuma sortit quelques instants. C'est alors qu'il reçut un message de Varian, lui indiquant qu'Ackar arrivait pour l'aider. Soulagé, Tuma décida de l'attendre pour essayer de calmer les pro-Grands Êtres. Peut-être l'écouteraient-ils, même si c'était hautement improbable, étant donné qu'ils considéraient Ackar comme un déserteur.

* *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire
Chances d'atteindre la cible - 98,61%

=\ VERROUILLAGE /=
Chargement de l'arme... 100%
Tir de projectile... Effectué.
Contrôle des signes vitaux de la cible... Négatif.
Cible neutralisée.

=\ DÉVERROUILLAGE /=


* *
*

Skanero effectuait une mission de reconnaissance en bordure de La Nouvelle Atero lorsqu'il fut frappé à la tête. Le Glatorian de la Glace n'eut même pas le temps de comprendre ce qui se passait qu'il était mort.

Comme des ombres dans la nuit, les anti-Grands Êtres commençaient à envahir La Nouvelle Atero. Devant eux, les gardes des pro-Grands Êtres tombaient comme des mouches. Finalement, un des gardes survécut suffisamment longtemps pour donner l'alerte.

Dès que l'alerte fut donné, un messager fut immédiatement dépêché à Helveticus et Alvaria, chefs des pro-Grands Êtres.

* *
*

Ackar leva les yeux au ciel lorsqu'on frappa à la porte. Cela faisait deux bonnes heures qu'il était en train de négocier et de faire des menaces à mots couverts, et il aurait largement préféré ne pas être dérangé. Il avait beau expliqué que d'après les analyses des Grands Êtres le matériel contenu dans la boule ne provenait même pas de leur système solaire, et qu'ils avaient envoyé une sonde Olmak pour aller voir le point d'origine de ce matériel, rien n'y faisait.

Avant même qu'il ne laisse entrer le visiteur, un messager entra dans la pièce et alla s'entretenir avec Helveticus et Alvaria. Ackar ne put s'empêcher d'être surpris de la venue d'un messager : ceux-ci n'étaient utilisés par les pro-Grands Êtres que lors de leurs opérations guerrières. Après plusieurs longues minutes d'attente, Helveticus consentit à lui expliquer ce qui se passait :

« Les guerriers des anti-Grands Êtres envahissent la ville. Pendant que vous nous empêchiez de les attaquer, ils préparaient leur propre attaque ! Vous êtes contents ? »

Ackar resta muet de stupéfaction. Pourquoi les anti-Grands Êtres attaquaient-ils Atero ? Ils n'avaient jamais fait ça, et n'avaient jamais manifesté la moindre intention de le faire. Que s'était-il passé ?

Télépathiquement, Varian, qui écoutait toutes les négociations par télépathie, lui indiqua qu'elle allait voir les anti-Grands Êtres pour comprendre la situation. Malgré le regard que lui lança Tuma, Ackar lui fit signe qu'il ne pouvait pas partir ; si la situation devait mal tourner, comme cela semblait devoir se finir, il préférait avoir le titan à côté de lui.

Finalement, Ackar répondit à Helveticus qu'un agent venait d'être envoyé pour régler le problème auprès des anti-Grands Êtres.

* *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire
Chances d'atteindre la cible - 99,04%

=\ VERROUILLAGE /=
Chargement de l'arme... 100%
Tir de projectile... Effectué.
Contrôle des signes vitaux de la cible... Négatif.
Cible neutralisée.

=\ DÉVERROUILLAGE /=


* *
*

Enfin. Varian venait d'arriver au centre de commandement des anti-Grands Êtres. Tout lui sembla étrangement calme. Pas un oiseau ne chantait dans les bois alentours, pas un garde ne faisait cliqueter ses armes. À propos des gardes, ils étaient d'ailleurs invisibles pour le moment.

Ce fut lorsqu'elle rentra dans la base qu'elle trouva le premier. Toute sa cage thoracique avait disparu. Manifestement, la base avait été attaqué – et par quelqu'un de puissant. Précautionneusement, Varian continua à avancer.

Soudain, un déclic se fit entendre. Horrifiée, elle vit un rayon se diriger vers elle. Rassemblant toutes ses forces, elle activa son Calix, qui se mit à briller d'une lueur bleue. D'un millième de cheveu, elle esquiva le rayon, et se retrouva face à son agresseur.

Il était blanc, parcouru de lignes d'énergie bleues ; sa taille était à peu près équivalente à la sienne, et ses bras se terminaient en canons. Soudain, ses mains se métamorphosèrent, devenant des lames aiguisées. C'est alors que Varian comprit qu'elle faisait face à un Baterra.

Elle se releva calmement, et empoigna son arme, sachant que les Baterra considéraient tout pouvoir élémentaire comme une arme, et que mettre les siennes à terre ne servirait qu'à la désavantager. Immédiatement, avec une force et une vitesse inouïe, le robot se jeta sur elle, les lames en avant.

Elle para tant bien que mal avec la faux en Protoacier qui lui servait d'Outil Toa depuis que les Grands Êtres l'avait engagée. Une fois de plus, elle loua cet outil : un outil fait d'un alliage moins résistant aurait sans l'ombre d'un doute cédé face à la puissance de l'attaque du Baterra, mais l'outil en Protoacier ne plia même pas. En revanche, face à la force de l'attaque, elle dût reculer de quelques pas, et se retrouva acculée à un mur. Lentement, le Baterra releva ses lames-bras et se prépara à frapper.

Les lames s'approchèrent de plus en plus de Varian... et s'enfoncèrent dans le mur. Varian, son Calix encore brillant de son utilisation, se trouvait désormais derrière le Baterra. Le Baterra secoua ses bras-lames ; il ne réussit pas à les décrocher du mur, la force de son attaque précédente était trop grande, les lames avaient entièrement traversé le mur. Il commença donc à métamorphoser ses bras pour se décoincer.

Varian ne lui laissa pas le temps de finir cela. D'un coup de faux bien placé, elle coupa l'une des lignes bleues qui traversaient le corps du Baterra, coupant son alimentation. Néanmoins, cette action ne fut pas sans conséquences pour elle : l'énergie qui alimentait le Baterra, ne pouvait continuer son chemin, traversa la lame de Varian, puis Varian elle-même.

Électrocutée, Varian s'écroula en même temps que le Baterra.

* *
*

Rien n'y avait fait. C'était la seule solution. Pourtant, l'avoir prise laissait un goût amer à Ackar. Une impression d'échec, d'une certaine manière. Oui, bien sûr, l'invasion de La Nouvelle Atero avait été arrêtée, et toutes représailles étaient impossible pour les pro-Grands Êtres.

Néanmoins, imposer une trêve grâce aux forces aériennes des Grands Êtres – de petits chasseurs spatiaux prévus pour l'approvisionnement de la base des Grands Êtres et la destruction des astéroïdes dangereux – lui paraissait trop dur pour être la meilleure solution. Néanmoins, le pire avait été évité.

Au-dessus de lui, une escadrille passa dans un doux sifflement. Ackar ne put s'empêcher de penser à l'incroyable transformation qui s'était opérée chez les Fossoyeurs : ces anciens pillards, une fois intégré et formé par les Grands Êtres, étaient devenus les meilleurs pilotes dès qu'ils eurent compris qu'ils pouvaient gagner plus en faisant cela qu'en pillant.

Les réflexions d'Ackar furent interrompues par un message des Grands Êtres. Leur sonde Olmak avait enfin atteint et exploré le système d'origine de la boule de feu qui avait déclenché tout cela. Elle y avait découvert un système abandonné, ravagé suite à une guerre civile. Les Grands Êtres l'informèrent qu'ils avaient décidé de révéler d'où venait cette boule de feu : ils espéraient que l'exemple de cette guerre civile dissuaderait toute tentative de nouveaux combats entre pro et anti-Grands Êtres.

* *
*

Plus tard, Varian se réveilla. Elle se leva lentement, faisant jouer tous ses muscles douloureux. Elle avait eu de la chance. Énormément de chance. Ce Baterra avait failli la tuer, et c'était plus à son Calix qu'autre chose s'il avait réussi à le vaincre. Et cette décharge d'énergie avait, elle aussi, manqué de la tuer.

Après quelques moments de réflexion, il lui vînt à l'esprit que ce Baterra avait sans doute été réactivé suite à la collision entre l'objet entré dans l'atmosphère et la planète.

« Espérons que c'est le seul à avoir été réveillé... » dit-elle à haute voix pour se rassurer.

Après cela, elle continua à s'enfoncer dans la citadelle des anti-Grands Êtres. Finalement, elle arriva en son cœur même, et découvrit Gresh, le chef des anti-Grands Êtres, assassiné par le Baterra. Ses alliés avaient dû croire que c'était les pro-Grands Êtres qui avaient commandité son assassinat, et avaient lancé l'assaut sur La Nouvelle Atero pour se venger.

« Tout le monde avait tort... Quel gâchis pour un quiproquo. »
Cramone
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bionicle.lego.com/fr-FR/default.aspx

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 25 Déc 2011, 10:12
J'ai lue ta Fic', maxim21, et je pense que John_ee va valider, c'est bien écrit, avec presque pas de fautes, juste à quelques endroits où c'est plus brouillon, ( quand tu paraphrases d'une ligne à l'autre ) Sinon, c'est du bon travail, je ne dis pas non pour qu'il y ai une suite ! :) wink Mais seul le Maître de ses lieux décidera. =)
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 29 Déc 2011, 13:04
J'aime énormément cette courte fic'. Je crois que tu m'a donné de quoi me relancer dans ma fic', mais rien n'est sûr. Il suffit que tu trouves un titre à ta fic' puis on verra si elle mérite son propre topic, je crois qu'il faut attendre qu'elle soit terminée.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 29 Déc 2011, 15:12
Bah, l'idée, c'était que ça s'arrêtait là, vu qu'Exo' veut parler de Spherus II dans le Tome 2 des MdK ; je préfères ne pas faire quoi que ce soit qui puisses le contraindre (depuis le temps qu'on l'attend, j'aimerais bien ne pas avoir à lui faire faire des modifs en plus ; )). Ensuite, c'est vrai que la fin est assez abrupte... Peut-être à retravailler ?

Pour le titre, je sais pas trop... Faudrait qu'il y ait « Spherus II » dedans... Que ça évoque le passé... Peut-être « Chroniques de Spherus », ou quelque chose du même genre ?
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 29 Déc 2011, 20:38
Oui ça peut le faire. Si tu tiens à retravailler la fin je te laisse, ensuite tu pourras créé un topic pour ta fic', avec la même présentation que nos fic'.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 29 Déc 2011, 21:18
En fait c'était plus une question, parce que je ne penses pas vraiment avoir le recul nécessaire pour juger si ça suffit ou pas...
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 30 Déc 2011, 00:30
Je trouve que la fin est bien comme ça. C'est sûr on va tous vouloir une suite mais si le but est d'achever la fic' de cette manière, c'est réussi.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 30 Déc 2011, 00:33
Bah, ok, du coup, je vais préparer le sujet.

EDIT : Fait.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 31 Mar 2012, 23:01
Je passe jsute pour dire que malgré mes longues et nombreuses absences, je continue à écrire, et je ne devrais pas tarder à poster le prochain chapitre.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 17 Mai 2012, 14:44
Voilà finalement la conclusion. C'est pas trop tôt, j'avais énormément envie de finir cette histoire que j'adore.


Norik retrouva les Toa Kertak sur la côte de l’île. Les absents étaient arrivés entretemps. Tous étaient prêts au combat, et il comprit aussitôt pourquoi. Tournant son regard vers la mer, il vit approcher les navires des Skakdi. Embra se tourna vers lui.

- Vous en avez mis, du temps. Enfin, peu importe. Il y a environ sept navires remplis de Skakdi et de Bohrok. Nous allons avoir du mal.

- Pourquoi ne tentes-tu pas de les couler ? interrogea le Toa Hagah. Même s’ils sont nombreux, ce ne devrait pas être bien difficile pour toi.

- J’y ai déjà pensé, répondit le Toa de l’eau. Mais Tirah se trouve sur l’un d’entre eux et je suis prêt à parier que Jorak aussi. Impossible de les couler tant que je ne serai pas sûr que nos amis seront en sécurité.

Norik ne put qu’approuver. Cependant, les bateaux n’étaient plus bien loin, et si tous les Bohrok et les Skakdi débarquaient en même temps, les Toa ne parviendraient pas à les repousser.

- Pas le choix, donc, soupira-t-il. Il faut avertir les habitants de l’île et demander à ceux
capables de se battre de se préparer. Et espérer que vos compagnons arriveront à s’en sortir.

Embra esquissa un petit sourire et fit signe à Hatori.

- Ils vont râler, dit-il après avoir expliqué à son coéquipier ce qu’il attendait de lui. Nous devons protéger l’Empire de Xia, et pourtant nous les forçons à se défendre eux-mêmes.

-------------------------------------------------------------------------

Tirah, son masque d’invisibilité le dissimulant à la vue et le brouhaha des occupants du bateau le dissimulant à l’ouïe, dut, après une longue recherche, se rendre à l’évidence : Jorak ne se trouvait pas sur ce bateau. Il devait donc être sur une autre des embarcations.
Il ne restait plus qu’une urgence : trouver un moyen de stopper un maximum de bateaux, ce qui ne serait sûrement pas une affaire facile. Il pouvait en arrêter plusieurs grâce à la glace, mais il lui serait impossible de terrasser autant de Bohrok et de Skakdi.

Les Toa étaient dans une impasse.

« Tirah ? Tu m’entends ? »

La voix de Jorak dans son esprit faillit le faire sursauter. Il n’eut pas le temps de répondre que déjà, son compagnon enchaînait.

« Je n’ai pas beaucoup de temps. J’ai copié le pouvoir de télépathie d’un Skakdi, et il ne me reste plus que quelques minutes. Je suis prisonnier sur l’un des bateaux se dirigeant vers Xia. Celui tout à droite, d’après ce que je vois. »

Tirah sourit. Avec cette information, il pouvait finalement agir.

Il concentra tout son pouvoir et gela l’eau autour de cinq navires, dont celui sur lequel il se trouvait, laissant les deux derniers, dont celui sur lequel Jorak était prisonnier, continuer leur route.

Les Skakdi s’affolèrent, cherchant ce qui avait pu causer cela. Le Toa se mit bien à l’écart de la petite armée.

-----------------------------------------------------------------------------

Embra dégaina son arme, appréciant le retournement de situation. Cinq navires étaient coincés, il n’y en avait plus que deux qui avançaient encore. Voilà une excellente nouvelle.

Les bateaux finirent par arriver sur la côte, et déchargèrent aussitôt des dizaines de Bohrok et de Skakdi, enragés et prêts à en découdre. Ils furent accueillis par les Toa Kertak, Norik et une vingtaine de Vortixx.

Sans le reste de leur flotte, les envahisseurs ne purent lutter. Leur extermination ne prit que deux minutes et, en fouillant les embarcations, Sannu trouva Jorak ligoté et bâillonné. Il s’empressa de le libérer et tous deux ressortirent au moment où la glace se brisait autour de deux autres bateaux, qui reprirent leur progression vers Xia.

Jorak sourit en voyant cela.

- Ce sera bien plus simple comme ça, commenta-t-il.

Un Vortixx arriva alors, courant vers Norik. Celui-ci reconnut, avec une pointe de colère, un des messagers de Roodaka.

- L’Impératrice Roodaka a de nouvelles consignes pour vous, dit-il. Elle veut que vous conserviez quelques Bohrok en état de marche.

Tous les regards se tournèrent vers le Toa Hagah, qui fronça légèrement les sourcils.

- Je n’ose même pas demander pour quelle raison, grogna-t-il. Dites-lui qu’elle aura ce qu’elle demande, mais qu’elle ferait mieux de faire attention à ce qu’elle en fait.

Il se tourna vers les deux bateaux.

- Maintenant, ou vous repartez, ou vous prenez part à la bataille.

Le messager tourna les talons.
----------------------------------------------------------------------------------------------

Assise sur son siège, Roodaka remplissait plusieurs papiers. Affaires administratives. On l’avait informée que la bataille avait pris fin une heure auparavant, et que les Toa étaient occupés à faire le compte des Bohrok encore utilisables. Pour l’instant, on lui avait fait parvenir le nombre cinquante, même pas un quart de l’armée levée par les Skakdi, d’après ce qu’elle savait.

« Sacré Norik. Encore un de ses tours. »

La porte de son bureau s’ouvrit brusquement, laissant entrer le Toa Hagah qui marcha vers elle d’un pas lourd, sans penser à s’incliner ou à la saluer.

- Vous n’avez pas épargné beaucoup de Bohrok, dit-elle d’un ton neutre sans quitter ses papiers du regard.

- Je ne vois pas à quoi cela aurait servi, répondit le Toa sur le même ton qu’elle. Surtout après cette bataille. Ils avaient beau être désavantagés, trois des Toa Kertak ont écopé de sérieuses blessures. Je n'allais pas leur pardonner ça.

L’Impératrice leva les yeux vers lui.

- Je salue le courage de ces Toa. C’est d’ailleurs pour cela que je vous ai demandé de garder des
Bohrok en bon état. Pour défendre l’île et leur éviter trop de souffrance…

« Mon œil. »

- … et faire progresser notre économie, continua Roodaka. Vendre des robots gardiens à d’autres îles pourrait rapporter de l’argent.

- Je ne savais pas que l’Empire manquait d’argent.

La réponse de Norik la fit taire. Le Toa Hagah s’avança un peu plus et déposa sur le bureau une pierre sur laquelle étaient gravées des inscriptions en langage Matoran.

- Le rapport détaillé de la bataille. Nous avons été chanceux. Si tous les bateaux avaient accosté en même temps, nous n’aurions rien pu faire. Et si les Skakdi avaient également pris le contrôle des Bohrok se trouvant sur cette île –et probablement sur d’autres-, ils auraient disposé d’une force de frappe incroyable.

Roodaka lâcha un rire moqueur.

- Assez pour s’emparer de l’Univers Matoran, selon toi ?

- Non. Mais assez pour s’emparer de plusieurs îles. Et les garder. Et alors, l’employeur des Skakdi aurait obtenu un joli territoire.

L’Impératrice fronça les sourcils.

- L’employeur des Skakdi ?

- Oui, fit Norik. Nous savons qu’ils ont été payés pour mener cette campagne, mais nous ne savons pas par qui. C’était un assez bon plan. Si les Skakdi étaient parvenus à leur fin, l’employeur aurait pu se révéler au grand jour et revendiquer leurs conquêtes. Et s’ils avaient échoué, comme c’est le cas, il serait resté dans l’ombre, en sécurité. Et, qui sait… il aurait pu récupérer les restes pour son profit.

L’insinuation était si évidente, si flagrante, que Roodaka faillit bondir de son siège. Comment cette misérable créature pouvait-elle s’imaginer une chose pareille ?

- Ils s’en sont pris à mon empire et mon île, siffla-t-elle. Les coupables seront découverts et punis, Rahagah. Sois-en sûr. Mais cette tâche sera confiée à des enquêteurs. Toi, contente-toi de me protéger.

Norik ne semblait pas convaincu. Mais il se redressa, s’inclina et quitta la pièce.

Roodaka attendit que son pas s’éloigne pour de bon avant de s’autoriser à se détendre. Norik avait bien failli dépasser les bornes, cette fois-ci. Il faudrait le surveiller de très près.

Quant à ces Toa Kertak… ils s’étaient admirablement défendus, elle ne pouvait le nier. Ce qui risquait de renforcer la foi que ce fichu Conseil Pacifique plaçait en eux.

Peut-être pourrait-elle se passer de la protection des Bohrok, finalement. Et les garder pour un autre usage.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 29 Mai 2012, 20:53
Petit up pour prévenir les responsables du projet.
Armorial
Bizur Actif
Bizur Actif
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bionicle-after-line.forumgratuit.org/

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 30 Juin 2012, 17:43
Je réveille le sujet pour poster mon texte (Introduction + Chapitre 1) :

La Fondation de Torana

Introduction :

En 4 500 après le Grand Cataclysme, un groupe commandé par Pohatu, arriva dans une plaine de l'élargissement de l'Univers Matoran. Ce groupe composé des Toa Marhi et de d'autres Matoran découvrit une population inconnue à ce jour... Cette plaine est appelée aujourd'hui : Torana.

Chapitre 1 : La Découverte

Le groupe chargé de fonder Torana arriva sur place. Avant de ce mettre au travail, ils durent se reposer pour prendre des forces.
Leur chef, Pohatu dit « Le Bâtisseur » prit place et dit :
Envoyé une équipe de reconnaissance pour vérifier s'il n'y a pas une trace de vie inconnue.
Les Matoran s'exécutent ; un groupe formé de Jaller, de Hahli, de Kongu et de trois Matoran guerriers partit en terre inconnue.
Sur place, Jaller parla au près du groupe :
Je vous rappelle qu'on a que 24 heures pour vérifier toutes la plaine. Donc faite vite, la plaine est grande.
D'accord! crièrent tous le monde.
Jaller s'occupait du Nord, Hahli du Sud, Kongu de l'Est et les trois Matoran de l'Ouest.
Quelques heures plus tard :
Rien à signaler de mon côté, disait Jaller par radio.
Moi non plus, disait Hahli
De mon côté, il y a personne, disait Kongu
Nous, on a trouvé une population plutôt bizarre, disait les trois Matoran, il ont l'air hostile, je vais essayer un contact avec eux.
Bonjour, nous vous voulons aucun mal.
Cette population parlait une langue incompréhensible. Les Matoran avaient juste compris le nom Orukan et Oruka Magna mais, cela ne leur disaient rien du tous.
Ici Jaller, Hahli, Kongu et moi, nous vous rejoignons dès que possible. Quel est votre position.
Trop tard, les Matoran ne leur répondaient plus et il y eu un bruit de massacre avant le silence radio.
Une fois arrivés, les Toa virent trois cadavres décapités. Ils comprirent le bruit entendu juste avant.
On entendit soudain la radio sonné :
Où en est la reconnaissance ? Dit Le Bâtisseur.
Voici mon rapport dit, Jaller :
- On a découvert une population inconnue
- On a perdu trois de nos Matoran
- Et d'après ce qu'il ont entendu, cette population s'appelle Orukan de la planète Oruka Magna.
D'accord, rentre au camp tout de suite. Je sens une guerre imminent. Ces Orukan viennent peut-être de déclarer la guerre au Conseil Pacifique....




To be continued.....
Marek
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty [Alien Swarm] Validation des Fan-fiction

le Mar 29 Jan 2013, 19:36
Et voilà, comme de nouvelles fan-fiction ont été proposées récemment, j'ouvre officiellement le topic des validations des fan-fiction. Sur ce topic, les fan-fictions seront peaufinées et corrigées avant d'être ajoutées à la liste des fan-fictions validées.

Merci à vous tous pour votre participation ! wink
Pnicful
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/pnicful

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Jan 2013, 06:26
Voila, je re-poste donc la fic'.
Pour les fautes je suis désolé, j'ai écrit assez rapidement je dois dire ^^''
Après, du coup, je veux bien étoffer l'histoire et rentrer un peu plus dans le détail, mais il faudrait donc que tu me dises les incohérences à corriger s.t.p. wink

Spoiler:
Alien Swarm : Les étendues d’un empire.



*Transmission en provenance de la flotte Téta, message pour le Grand Précurseur.
Système Destra, 95° Sud de L’Arche, an 242 date vaisseau.
- Statut : invasion terminée.
- Ressources… En cour de récolte.
- Départ prévu dans H- 14h, 32 minutes.
- Attendons nouvelle destination.


C’est en l’an 4720, année UMiène, qu’eu lieu l’un des plus récents contacts entre l’Essaim et une civilisation lambda. Cette rencontre peu fortuite pour la jeune civilisation de la planète Lita, eu lieu dans le système solaire Destra, du nom de son soleil par les autochtones.
Néanmoins, la jeunesse des Litaniens ne leur privait pas d’une grande intelligence et d’un immense savoir-faire dans le domaine de l’armement et de la défense, leur monde longtemps ravagé par des guerres de conflits internes.
C’est une planète fortifiée que les Aliens durent essuyer afin d'assurer l’invasion générale, lancée par le Némésis du défunt Grand Précurseur.

Les armés de la flotte Téta était dirigée par un vieux général, du fait qu’il fut l’un des premiers à avoir été élevé dans les salles de gestations de l’Arche.
C’est donc avec une certaine subtilité que l’essaim décima le secteur entier.

Premier contact avec l’Essaim.

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 29-01-11

Le premier contact fut visuel. En effet, les Litaniens excellaient dans l’observation de l’espace, et n’eurent pas mis longtemps à comprendre la menace imminente.
C’est ainsi que, renforçant les forteresses de granite et pointant toutes les défenses anti-aériennes vers le vide intersidéral. Les enfants de Lita n’attendaient plus que l’arrivée de leurs invités pour ouvrir le feu.

C’est alors que, contre toute attente, seul un petit vaisseau, plus ou moins rapide, entra dans l’atmosphère de la planète. Ce dernier resta en vol stationnaire pendant 5 minutes environ, puis s’en alla aussi rapidement qu’il était venu. Mais ce que les Litaniens ne comprirent pas assez tôt, c’est que le piège Alien se mettait en place. En effet ce petit vaisseau était assez gros pour se faire repérer facilement par les capteurs ultra sophistiqués des ingénieurs, à l’instar de minuscules organismes qui, furtivement, se détachèrent de la coque du navire pour rapidement de disperser.
C’était un groupe de Neurones accompagnés d’un seul et unique Hurleur.
Ainsi discrets, ils n’eurent aucun mal à explorer les terres vidées de leur population, afin de les mettre à l’abri, pour trouver l’emplacement idoine à un largage de masse.

Si la flotte avait mis du temps dans son périple dans l'espace, c'était en prévision de la deuxième phase du plan d'invasion: les vaisseaux de transports avaient trainé de gris débris spatiaux, tels des restes de navettes ou de petites météorites, et ce en très grand nombre. ainsi, pour faire atterrir le reste des troupes au sol, ce qui était visiblement impossible au vue de la batterie de canons braqués vers eux,ils larguèrent d'un seul coup une véritable pluie de météorites sur la base litanienne. occupés à détruire les objets incandescents, les tourelles n'eurent donc l'occasion que d'abattre un faible nombre de vaisseaux aliens, qui purent se poser au point prévu par l'esquade sur place.
C’est de la sorte que les vaisseaux de les aliens atteignirent le sol de la planète en pleine forêt, à l’abri des tirs longue porté des DCA adverses.

Première attaque de l’Essaim.

Malheureusement pour les habitants de la planète, il est très dangereux de laisser se développer un essaim d’extra-terrestres sans intervenir. En effet, il fallut moins d’une nuit aux Aliens pour sécuriser un véritable avant-poste dans le but de créer un spatioport. La première offensive eu donc lieu à l’aube.
Le général aux commandes des opérations, une belle bête cela va s’en dire, lança quelques premières vagues de fantassins, afin de tester les défenses autochtones. Bien évidement, la passé guerrier des Litaniens leur faisaient bénéficier d’immenses bases entourées de hautes remparts, elles mêmes parsemées de tourelles anti-personnelles. Essuyant un cuisant échec, le général fit donc retentir la retraite.
C’est alors que s’entama une véritable guerre tactique pour les assaillants, démontrant encore une fois à l’univers la puissance des guerriers Aliens.
En effet, plutôt que d’envoyer des centaines de troupes au casse-pipe, les vagues se firent moins alimentées en fantassins pour être renforcées sur le plan aérien : des frelons fondirent sur les défenseurs en haut de leur murailles, et les bombardiers, bien installés dans les creux des vallées, visaient essentiellement les fentes qui laissaient passer une tête litanienne, ou alors détruisaient les canons des tourelles. Ce n’était donc que la nuit tombée que des fantômes désordonnaient les troupes de gardes, effrayés, et participaient à faire quelques victimes de plus.

Ce fut plus que les nerfs du commandant Litanien Rasgur ne pouvait le supporter, lui, fervent partisans de la guerre, tacticien renommé au sein des leurs et grands gagnant de batailles cruciales pour leur camp par le passé.

Le réveil des Hommes-Lézards.

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 29-01-10

Tout le monde sait que parfois, la défense est la meilleure des attaques. Ce dont n’avait cure Rasgur, grand commandant de forces unifiés litaniennes.
Car en effet, les litaniens sont puissants physiquement, de part leur nature d’hommes-lézards. De plus, leur technologie avancée dans les implants mécaniques faisait de n’importe quel soldant d’infanterie, un véritable Golgoth de 2 mètres de haut, équipé d’armes greffées à ses membres.
Ainsi commença le choc entre les super-soldats reptiliens et les essaims de créatures monstrueuses de l’Essaim.
Cette fois, l’expérience du combat au corps à corps des litaniens leur avait assuré une supériorité totale dans les affrontements avec les fantassins, et ce, malgré de petites difficultés à abattre les unités plus lourdes tels que les ravageurs, et autres joyeux berserks, fraîchement dépêchés à terre par le général. Mais là encore, d’autres guerriers encore plus puissants furent envoyés par Rasgur, et la bataille pencha définitivement en faveur des autochtones.


La fin de Lita/ Mort de Rasgur.

Voyant ses effectifs réduire rapidement, trop rapidement à son goût, le général Alien décida d’en finir. Ainsi, rassemblant toutes ses connaissances militaires accumulées au cour des nombreux massacres qu’il avait perpétrés.
Le septième jour de bataille, il envoya de petites escarmouches, rien de bien méchant, soutenir le champ de bataille. Puis, lorsque les deux armées presque détruites de chaque côté s’en retournèrent dans leur camps respectifs, l’Essaim frappa.
Sans avoir attendu de reprendre des forces, le général envoya une immense vague de fantassins.
Seulement, pendant que ces derniers jouaient à la perfection leurs rôles de chaire à canon, une esquade bien spéciale avançait derrière les rangs : d’immenses bourreaux accompagnés de buffles Aliens avançaient lentement, mais sûrement, vers la porte principale de la forteresse, protégés des tirs par un essaim de frelon.
Voyant cela, Rasgur comprit immédiatement les intentions de son adversaire, qu’il jugeait jusqu'à présent incapable de surpasser la puissance militaire de Lita. Malheureusement, empêtrés au milieu des fantassins, aucun guerrier ne pu intervenir, et les défenseurs de leur forteresse d’argent durent assister impuissant à leur sort : Les lourdes créatures étaient employées comme de véritables béliers, les uns avec leur charge puissante, les autres avec une force redoutable.
Pensant que cela prenait trop de temps, le général intervint soudain, et entra lui-même sur le champ de bataille, écartant les autres aliens à son service, balayant d’un revers les reptiliens qui se mettaient sur son chemin. Arrivant donc devant l’immense porte blindée, prête à céder, il donna un énorme coup de sa force herculéenne, et n’eu donc plus qu’à avancer dans les décombres de ce qui autrefois faisait la renommée de la forteresse impénétrable litanienne.

Dans un dernier espoir de chagrin pour sa patrie mourant sous ses yeux, le Commandant descendit soutenir ses troupes dans un acte ultime dans une bataille déjà perdue. Sortant de l’armurerie, il entra dans le champ de bataille aux commandes d’une immense exo-armure de classe Armageddon, rugissant de toute ses forces son défit à son ennemi.
Cependant les Aliens ne se battent pas pour l’honneur. Ils n’ont que faire de leur image au près de leurs victimes. Le général envoya alors une meute de berserks démembrer le titan de fer.
Ce fut le dernier acte de résistance de la part des litaniens, désespérés devant la chute de leur commandant, mourant ainsi avec leur mère patrie.

Le pillage de Lita commença donc le neuvième jour, après avoir lessivé les dernières poches de résistances sur la planète alors devenue une proie facile.

Ainsi, regardant vers le ciel noir de la flotte du croiseur en orbite planétaire, attendant les derniers chargements, le général rentra dans ses appartements, réfléchissant à de nouveaux moyen de faire ce dont pour quoi il avait été conçu : tuer.

Aussi Marek, j'ai réfléchit un peu, et j'aimerais te proposer un projet: une sorte de "chronique des conquêtes" Alien...
Naaru
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 14 Fév 2013, 11:44
je reposte le début de la fiction:

Tout commença sur une constellation, lointaine, trois vaisseaux étaient en manque de nourriture et d'eau, alors, ils décidèrent d'envoyer une petite équipe pour aller explorer sur une des planètes.Ce monde était stable, beaucoup de lacs, mais elle était désèrtique.
Artalax était chargé de cette mission, lors de leur arrivée, il fesait pas moins de 65°, ils étaient 5 lors de la mission, il y en a 1 seul qui revint...
Blessé, Artalax lui même s'en ai sorti, il avait pérdu son épaule droite.



Témoignage par Artalax:

Midass, le général du vaisseau, écouta ses dires:

Il...il y avait du sable, et ça bougeait....il y avait beaucoup de sang....j'ai perdu 4 de mes soldats....n'y allez pas......On ce refféra attaquer....Et on a penssé a aller dans l'éau lors de l'attaque......une créature a jaillit et a combatu l'autre... ils avaient des couleurs différante.....celui de l'eau avait une forme incéctoide et deux grands crochèts...
celle du sable...était rouge, avec une carapace très solide.
grace a ce combat j'ai réussi a échaper.

Le général n'en revenait pas. il contacta aux autres vaisseaux que il y a de la vie sur la planète et ils décidèrent de l'attaquer.




Lors de l'arrivée sur la planète, ils virent que du sable, il fesait chaud...
lorsque un trou se forma dans le sable , au milieu, plusieurs créatures, mais très puissante en un coup avec ça pince il tua 3 fantassins...mais les aliens finirent par achever l'un d'eux, les autre étaient blessés, une autre créature jaillit de l'éau et féfenda les créatures des sables, les aliens partirent.


Mais ce que les aliens ne savaient pas, c'est qu'ils ont fait un pacte.
DJgoji93
Nouveau Fan
Nouveau Fan
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 19 Fév 2013, 18:26
bon ben je vais donner mon avis la fiction est assez bonne mais les fan art c pas encore ça a vrai dire tu as 16 ans pnicful et tes dessins manque plus ou moin de détail (c'est pas pour te découragé) et désolé si se que je dis c'est du hord sujet ...
Pnicful
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/pnicful

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 19 Fév 2013, 20:49
Tu sais DJgoji, ces dessins ont été réalisés en 15/20min, histoire de donner un peu de relief à la fic'.
En outre si tu veux voir mes VRAIS dessins, tu peux aller voir ici , mais ce n'est effectivement pas le propos de ce topic.
Contenu sponsorisé

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 3 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum