IMPORTANT : L'actu BIONICLE déménage sur Bionifigs.fr, un tout nouveau support pour les fans francophones.

Petites annonces

Aller en bas
Ikaru
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 28 Mar 2011, 19:56
@John_ee a écrit:C'est l'Ordre de Mata Nui. Et ils ne restent que dans l'UM ou sur Oruka. Donc pour ta fic' c'est soit les Xalean, soit les Nokton qui enrôlent les Juvon.
donc téhoriqeument on ne peut plus parler de l'UM ^^
j'ai compris , je vais me mettre a la lecture de la civilisation xaleanne
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 17:32
La correction de ma fiction est-elle acceptée ?
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 18:41
À ceci près que, j'avais oublié de te le dire la première fois, mais jusqu'à preuve du contraire il me semble que les natifs de l'UM ne se nourrissent pas ni ne boivent. Donc le verre d'eau ingurgité me gène encore au début.

Récit un peu lent, pas assez rythmé par rapport à la version précédente, ça allait plus vite c'était je pense mieux pour tenir le lecteur. Là ça donne l'impression de mettre du temps à démarrer et je rappelle que c'est à écrire au format 'nouvelle' et non roman. Une short-story du type du Rapport Dweller et Tentacules quoi wink
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 18:46
Moi, je ne les ai jamais lus, alors...
Et j'aurais juré que les natifs de l'UM se nourrissaient.
Je vais le refaire.


EDIT :

Dans le colisée de Metru Nui, une salle avait été aménagée afin d’y loger le dirigeant de la cité. Il s’y trouvait en ce moment, assis devant une table ronde.
Son armure rouillée et ses yeux exprimant une légère fatigue trahissaient son vieil âge. Depuis des années, les Matoran vaquaient à leurs occupations, travaillant à l’entretien du robot Mata Nui, administrés par ce Turaga.
Exhibant chaque fois un air las, mais également une détermination sans faille, il accomplissait ses devoirs, supervisant les travaux des Matoran, visitant occasionnellement Torana, et écoutant les communiqués des autres îles, dont certains, de plus en plus nombreux, traitaient de la menace Tarlokk.
On frappa alors à la porte de la salle. Le Turaga recula sa chaise, empoigna son bâton et se leva. Il se dirigea lentement vers la porte et dut se mettre sur la pointe des pieds pour l’ouvrir.
Il se retrouva face à Tahu. Tahu était un Toa, un personnage puissant recouvert d’une armure rouge et dorée. Son épée, une longue lame de feu inspirée par celle de l’héroïque Ackar, était accrochée à son dos.
Tahu s’inclina devant le Turaga, qui l’invita à se redresser.
- Quelle est la raison de ta visite ?
Il avait à peine ouvert la bouche pour parler.
- Une fissure d’une taille importante a été découverte dans les archives, et un Matoran passant à cet endroit prétend avoir vu des créatures en émerger.
- A-t-il identifié ces créatures ? interrogea le Turaga.
- Non, répondit Tahu en secouant la tête. Mais des Matoran se sont mis à leur recherche.
Le Turaga hocha la tête, et fit signe à Tahu qu’il le suivait.

Les archives avaient été agrandies et de nouvelles espèces de Rahi y avaient été entreposées en plus de celles déjà présentes. Il avait fallu un très long moment afin de réunir de nouveau toutes les espèces anciennement contenues dans les archives, et entretemps, une des chambres, loin sous la surface avait été choisie comme domicile par une étrange espèce de Rahi, et les Matoran avaient fait en sorte de ne rien construire à cet endroit.
C’était à proximité de cet endroit que la fissure avait été découverte. Un groupe y s’était installé le temps des recherches.
Le Toa et le Turaga s’attendaient à trouver deux ou trois Toa, et environ une dizaine de Matoran archivistes. Ils ne virent qu’un seul Matoran, allongé au sol, face contre terre. Tahu se précipita à son chevet et le releva.
- Que s’est-il passé ? demanda-t-il.
Le Matoran ouvrit la bouche, mais seule une faible respiration en sortit. Tahu le rallongea, ses jambes semblant de faire souffrir.
Des bruits parvinrent alors à leurs oreilles. D’abord indistincts, le Turaga à l’ouïe fine les identifia comme des cris et des armes qui s’entrechoquaient.
Et, alors que ces bruits se rapprochaient lentement mais sûrement, le Matoran parvint, en fournissant un effort considérable, à prononcer un mot :
- Tarlokk.
Ils purent alors apercevoir une silhouette de Toa à quelques mètres. Cette silhouette trembla, puis s’effondra, révélant les créatures qui se précipitaient vers eux.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 19:10
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 19:14
Ouia, je viens de les lire avant de corriger.
D'ailleurs, j'ai édité mon post au-dessus.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mer 30 Mar 2011, 19:52
Ça me va ! Entames la suite wink .
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 04 Avr 2011, 18:21
La voilà :

Les Tarlokk. Des créatures redoutables ayant lancé de nombreux raids sur les autres îles.
Alors que Tahu courait plus vite que jamais, le Turaga accroché à son dos et le Matoran blessé dans les bras, d’autres de ces monstruosités ouvraient des brèches dans les murs des archives et jaillissaient par groupes d’environ dix, avant de rejoindre leurs congénères à la poursuite du Toa.
Tahu continua sa course folle dans toutes les archives, jusqu’à finalement apercevoir la lumière d’Onu-Metru. Il sortit des tunnels et ouvrit la bouche pour appeler à l’aide.
Il fut incapable de prononcer un mot, et encore moins de refermer la bouche.
Tout autour de lui, et dans doute plus loin que ne pouvait porter son regard, des Tarlokk affrontaient des Toa et des Matoran armés. Et il entendit derrière lui les autres créatures qui s’approchaient.
Tahu déposa Dume et le Matoran à terre et dégaina son épée.
- Partez ! fit-il. Rendez-vous en sécurité.
Le Matoran voulut protester, mais Dume lui saisit fermement l’épaule et l’entraîna derrière lui. Il fit un signe de tête à Tahu, qui se retournait déjà, prêt à affronter les Tarlokk qui se dirigeaient vers lui.
Ils quittèrent Onu-Metru, emmenant avec eux des Matoran blessés qu’ils avaient trouvés sur leur chemin. Ils coururent jusqu’à arriver à un grand pont censé relier Onu-Metru au Colisée.
Ce pont était détruit, et ils se retrouvèrent immobilisés. Il y avait d’autres moyens de se rendre au Colisée, mais ils étaient trop éloignés.
Dume avisa le nombre de Matoran qui le suivaient. Puis il se tourna vers le pont détruit. Il ne lui faudrait pas grand-chose. Néanmoins, cela risquait de lui demander de l’énergie.
Son noble Kiril s’illumina. Des morceaux de bois et de pierre s’élevèrent et se déplacèrent lentement. Ils finirent par former un minuscule pont, juste assez large pour que deux Matoran y passent serrés l’un contre l’autre.
Les petits êtres s’y engagèrent immédiatement.
Derrière lui, Dume entendit des bruits de course. Il se retourna pour voir cinq Tarlokk foncer vers eux. Effrayés, les Matoran se mirent à courir sur le pont de fortune, le faisant trembler.
Le doyen de la cité appuya son sceptre sur le sol. Son pouvoir élémentaire le traversa, et créa un arc de cercle dont les flammes montèrent brusquement, coupant la route aux créatures qui s’arrêtèrent net.
Epuisé, Dume manqua de s’effondrer, mais un Le-Matoran le rattrapa et l’aida à traverser le pont.
Ce fut long, et lorsqu’ils arrivèrent de l’autre côté, les jambes de Dume le faisaient souffrir. Il perdit sa concentration durant quelques secondes, et les flammes s’éteignirent.
Aussitôt, les Tarlokk engagèrent la traversée au triple galop. Mais leurs poids combinés bien supérieurs à ceux des Matoran et du Turaga eurent vite raison de la fragile structure qui s’effondra, les entraînant dans le vide.

Le groupe arriva enfin au Colisée. Les batailles y faisaient rage également, mais beaucoup moins nombreuses, très peu de Tarlokk ayant réussi à arriver jusqu’ici.
Ils entrèrent dans les appartements de Dume qui barricada la porte.
L’un des Matoran trouva le moyen de s’en indigner.
- Nous ne devrions pas nous cacher ! s’exclama-t-il. Nous devons défendre notre cité !
- Pour l’instant, reposez-vous, dit calmement Dume. Ensuite…
La porte vola en éclats.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 08 Avr 2011, 20:23
Désolé pour le up, mais j'aimerais savoir si ce chapitre est accepté.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 08 Avr 2011, 21:06
Oui, j'aime toujours autant. C'est vraiment bien exploité, le format demandé est vraiment bien saisi finalement. J'en présume que ça fera donc trois parties ?

Je corrigerais certaines choses, mais vraiment minimes, une fois la nouvelle achevée, avant publication officielle wink .
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 10 Avr 2011, 00:07
Et voilà la conclusion. Elle est un peu plus longue.

Les Tarlokk étaient puissants. Ils étaient nombreux. Cependant, les Toa l’étaient aussi.
La bataille, bien que s’étendant sur toute l’île, ne dura pas longtemps. L’une des dernières zones où ces créatures étaient présentes était le Colisée. Tahu s’y était rendu pour aider les défenseurs présents.
Il avait pris en chasse un Tarlokk se dirigeant droit vers la pièce réservée à Dume. Il courait à toute allure, essayant au mieux de garder le Tarlokk dans son champ de vision.
Ils finirent par arriver dans un couloir construit en Protodermis. Dans ce couloir se trouvait la pièce du Turaga. Et le Tarlokk risquait d’y arriver avant qu’il ne puisse le rattraper.
Tahu s’arrêta. Il pointa son épée de feu vers celui qu’il poursuivait. Son pouvoir traversa l’arme, et le Toa modela à sa guise les flammes qui en jaillirent, leur donnant la forme d’une balle qui fendit l’air et frappa la créature à la nuque. Le Tarlokk fut projeté en avant, et s’écrasa au sol.
Tahu se prépara à repartir, quand un cri le glaça.
Il s’agissait d’une voix de Matoran. Et elle venait de la salle de Dume.
Le Toa du feu s’y précipita, pour trouver la porte réduite en miettes. Au fond de la pièce, un groupe de Matoran se cachait au mieux derrière le Turaga, qui soutenait le regard du Tarlokk en face de lui.
Tahu chargea immédiatement. Le monstre se retourna juste à temps pour le voir et éviter son premier coup d’épée. Mais un poing rouge le frappa à la tête et le fit s’effondrer. Tahu abattit aussitôt son arme, ôtant la vie de la créature.
Les Matoran se mirent à crier de joie et à remercier le Toa. Dume s’approcha pour lui demander comment évoluait la situation à l’extérieur, quand il aperçut une forme avançant avec difficulté vers Tahu, de la fumée s’élevant de son cou.
Il tenta d’avertir le Toa par un cri, mais le Tarlokk fut plus rapide. Il asséna un violent coup au Toa qui écarquilla les yeux, vacilla et s’effondra. D’un coup de pied le Tarlokk projeta son épée à l’autre bout de la pièce.
La créature émit un grognement en levant son bras, prêt à porter le coup fatal.
Dume le regarda. Puis ses yeux se dirigèrent vers le corps inanimé de Tahu, avant de revenir sur le Tarlokk.
Dume e put s’empêcher de fermer les yeux. La vie de Toa était loin derrière lui, il n’était plus qu’un Turaga âgé et impuissant. Il rouvrit les yeux, et vit le Tarlokk commencer à abattre son poing.
Et lui qui ne pourrait rien faire.
Les flammes semblèrent jaillir seules de son sceptre. Toute son énergie élémentaire passa dans cette attaque qui frappa le Tarlokk au visage, brûlant ses yeux et lui arrachant un horrible hurlement.
Tahu commença à remuer, et Dume, bien qu’épuisé, se sentit soulagé. Le Toa pourrait finir ce qu’il avait commencé. Ensuite, il irait aider à vaincre les derniers d’entre eux, et tout redeviendrait normal.
La violence du coup le surprit autant que la soudaine douleur qui le frappa à la poitrine, lui coupant le souffle. Son bâton glissa entre ses doigts et tomba juste devant le Toa, tandis que Dume effectuait un vol plané à travers la pièce pour aller s’écraser contre un mur et tomber au sol, désarticulé et à moitié inconscient.
Lorsque Tahu ouvrit les yeux, il entendit le Tarlokk hurler de douleur et le vit bouger les bras dans tout les sens, semblant chercher un repaire.
Dume, lui, était hors de son champ de vision, tout comme son épée. Mais tandis qu’il se relevait, il sentit quelque chose contre ses doigts. Il baissa les yeux.
Le sceptre de Dume.
En entendant les cris du Tarlokk grimper d’un ton, ce fut par réflexe qu’il saisit le sceptre, qu’il le pointa vers la créature et qu’il l’utilisa pour la frapper avec son pouvoir élémentaire. Le Tarlokk disparut dans un torrent jaune et rouge.
Tahu se leva et balaya la pièce du regard. Il se figea en voyant les Matoran rassemblés autour de quelque chose qu’il ne pouvait voir de l’endroit où il était. Il s’approcha et regarda par-dessus les petits êtres. Il eut un frisson en voyant Dume étendu au sol, respirant à peine.
Il s’agenouilla auprès du doyen de la cité, posa son sceptre par terre et souleva légèrement sa tête.
- Que s’est-il passé ? demanda-t-il.
- Lorsqu’il a vu que le Tarlokk allait vous frapper, il l’a attaqué, et un coup perdu l’a atteint, répondit une Ga-Matoran.
Tahu connaissait la fragilité des Turaga, et cela l’horrifia. Néanmoins, il essaya de redresser Dume. La lumière sur sa poitrine se mit à clignoter, et Tahu le reposa aussitôt à terre.
- Ce ne doit pas être trop grave, dit-il. Quelqu’un pourra bien vous soigner.
Le Turaga trouva encore la force de secouer la tête.
- Non, articula-t-il. Je n’ai pas besoin de ça. De toute façon, ça ne changera rien. C’est fini.
- Ne dites pas d’idioties ! répliqua le Toa. Nous avons besoin de vous pour nous guider !
- Tu pourras t’en charger, fit le Turaga agonisant.
Lentement, ses doigts se refermèrent sur son bâton, il le souleva et le posa contre la poitrine de Tahu.
- Il te revient. Tout comme le devoir qui m’incombait. Seulement, prends soin des Matoran.
Sa respiration s’était changée en râle. Comprenant qu’il ne pourrait plus rien faire, le Toa hocha la tête, et prit le sceptre. Dume le lâcha, sourit, et la lumière sur sa poitrine s’éteignit.

Tahu avait revu cette scène dans ses moindres détails. Même deux cents ans après qu’elle se soit déroulée, elle lui apparaissait aussi clairement que s’il était en train de la vivre. A chaque fois qu’il revenait devant la magnifique tombe dorée qui avait été construite pour le Turaga, il s’en souvenait.
Avec en main le sceptre construit à partir de celui du Turaga, il se retourna et se dirigea vers le Colisée.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 10 Avr 2011, 01:20
J'aime. Cependant certaines choses me gène. Notamment que Tahu le Puissant se fasse assomé par une bête unité robotisé Tarlokk. Le coup du Toa absent un instant de l'action pour faire périr Dume me plait, mais pas de cette manière là, c'est un défaut de cohérence qui serait reproché par ceux qui suivront la saga HÉRITAGE.

Également, les derniers voeux du condamné agonisant font trop Lhikan et Vakama dans les LdMN. À la limite je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que Tahu arrive vraiment trop tard... à voir.

C'est toutes les critiques que j'objecterais pour cette partie finale wink .
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 18 Avr 2011, 16:43
J'essaie la version où il arrive trop tard :


Le Tarlokk s’avança dans la pièce. Les Matoran se regroupèrent aussitôt derrière Dume, qui leva son sceptre, tentant vainement d’intimider la créature.
- Ne faites pas un pas de plus la somma-t-il.
Le Tarlokk ne l’écouta pas et continua d’avancer vers le groupe. Le sceptre de Dume s’illumina, et la dernière vision du Tarlokk fut une tornade de flammes.
Il trébucha, tomba vers l’arrière et s’écrasa au sol. Dume abaissa son outil, quand une longue plainte se fit entendre.
Le Tarlokk n’avait pas péri. Ses yeux, si. L’attaque du Turaga l’avait touché au visage et les flammes lui avaient ôté la vue.
A présent, il bougeait ses bras dans tous les sens, paniqué. Dume brandit de nouveau son sceptre, chargeant ce qu’il lui restait de pouvoir élémentaire dans son attaque.
La violence du coup le surprit autant que la soudaine douleur qui le frappa à la poitrine, lui coupant le souffle. Son sceptre glissa entre ses doigts et tomba à terre, tandis que Dume effectuait un vol plané à travers la pièce pour aller s’écraser contre un mur et tomber au sol, désarticulé et à moitié inconscient.
Dans un mouvement de panique, le Tarlokk l’avait frappé en pleine poitrine. Toute l’énergie accumulée dans son sceptre fut relâchée, produisant une minuscule explosion qui fit à peine reculer le Tarlokk.

Les Tarlokk étaient puissants. Ils étaient nombreux. Cependant, les Toa l’étaient aussi.
La bataille, bien que s’étendant sur toute l’île, ne dura pas longtemps. L’une des dernières zones où ces créatures étaient présentes était le Colisée. Tahu s’y était rendu pour aider les défenseurs présents.
Il avait pris en chasse un Tarlokk se dirigeant droit vers la pièce réservée à Dume. Il courait à toute allure, essayant au mieux de garder le Tarlokk dans son champ de vision.
Ils finirent par arriver dans un couloir construit en Protodermis. Dans ce couloir se trouvait la pièce du Turaga. Et le Tarlokk risquait d’y arriver avant qu’il ne puisse le rattraper.
Tahu s’arrêta. Il pointa son épée de feu vers celui qu’il poursuivait. Son pouvoir traversa l’arme, et le Toa modela à sa guise les flammes qui en jaillirent, leur donnant la forme d’une balle qui fendit l’air et frappa la créature à la nuque. Le Tarlokk fut projeté en avant, et s’écrasa au sol.
Tahu se prépara à repartir, quand un cri le glaça.
Il s’agissait d’une voix de Matoran. Et elle venait de la salle de Dume.
Le Toa du feu s’y précipita, pour trouver la porte réduite en miettes. Au fond de la pièce, un groupe de Matoran reculait, tous apeurés, face au Tarlokk aveugle qui agitait ses bras dans tous les sens. L’arme de Tahu, éclair jaune tandis qu’elle fendait l’air, mit aussitôt un terme à sa vie.
Le Toa remarqua alors le sceptre de Dume posé devant le cadavre. Il se pencha et le ramassa.
- Où est Turaga Dume ? demanda-t-il autant à lui-même qu’aux Matoran.
Il trouva seul la réponse. Une Ga-Matoran et un Po-Matoran étaient agenouillés de chaque côté du corps du Turaga.
Tahu s’y précipita.
- Que s’est-il passé ? s’exclama-t-il.
Personne ne put répondre. Tous regardaient le vieux doyen, immobile, toute lueur de vie ayant disparu en lui.

Dume se sentait bien. Il ne souffrait plus.
Ses membres étaient loin. Il ne pourrait même pas dire où.
Il ne respirait plus. Mais cela ne lui importait pas, et il ne souffrait pas.
Il ne savait pas où il se trouvait. Mais il était bien là où il était.
Il ne s’inquiétait pas pour les Matoran. Tahu saurait se charger d’eux, ainsi que de la cité. Ils en avaient souvent discuté.
Il s’endormit. Paisiblement. Et ne se réveillerait plus.


Tahu avait revu cette scène dans ses moindres détails. Même deux cents ans après qu’elle se soit déroulée, elle lui apparaissait aussi clairement que s’il était en train de la vivre. A chaque fois qu’il revenait devant la magnifique tombe dorée qui avait été construite pour le Turaga, il s’en souvenait.
Avec en main le sceptre construit à partir de celui du Turaga, il se retourna et se dirigea vers le Colisée.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 23 Avr 2011, 23:47
Re-désolé pour le up, mais est-ce que c'est accepté ?
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 01 Mai 2011, 18:59
Bon, je me lance pour « Pendant ce temps sur Spherus II »


Les nuages se massaient, sombres et menaçants dans le ciel de Spherus II; l'air pesait de tout son poids sur les êtres qui se trouvaient sur la planète. Des décharges d'électricité parcouraient les cieux, promettant un orage mémorable. Le soleil se couchait ; près d'un lac, au Nord de la Nouvelle-Atero, on célébrait la mort d'un grand Glatorian.
Toute la tribu de l'Eau s'était rassemblée pour assister aux funérailles d'un de ses plus célèbres héros ; toute sa tribu était venue rendre un dernier hommage à Tarix. Tout au long de sa vie, il avait tout fait pour être juste, noble et respectable ; avec lui disparaissait une partie du cœur de tous les Glatorian et de tous les Agori.
C'était à Kiina de finir la cérémonie ; pour elle, c'était comme lancer la dernière pelletée de terre qui ferait à jamais disparaître l'être qu'avait été Tarix, pour laisser sa légende s'installer à la place. Le cœur broyé par le chagrin, elle s'avança pour rendre à Tarix les hommages qu'elle lui devait :
« Tout au long de sa vie, Tarix a essayé d'incarner l'idéal du Glatorian. Sa noblesse, son respect pour tous, même les plus humbles, et son bon esprit lui ont permis de s'installer à jamais dans nos cœurs et il ne le quittera jamais.
Tarix a tout d'abord été un chef pour moi, la personne à suivre. C'était un grand Glatorian et il a toujours su admettre la défaite et en ressortir magnifié ; même en étant vaincu, il gagnait en popularité et en respect. Ensuite, ce fut un maître ; tout ce que j'ai appris, tout ce que j'ai accompli, il en est en partie responsable. Il m'a guidé, il m'a empêché de céder à mes mauvais penchants : il m'a éduquée.
Finalement, Tarix était un ami. C'était un ami sûr et fidèle ; jamais il ne m'a fait défaut, toujours il était là pour m'épauler, me soutenir. Toujours, lorsque j'avais un problème, je venais lui demander conseil ; maintenant qu'il n'est plus là, personne ne saurait le remplacer. Chaque personne est unique, et Tarix était un être d'exception ; il restera toujours vivant dans nos cœurs. »
Dans un sanglot, Kiina fit s'abîmer le corps de Tarix dans le lac. Dans un éclair incroyable, le ciel se joignit aux vivants pour pleurer.

* *
*
Dans l'ombre, un être se tenait. L'émouvant spectacle qui venait de se dérouler devant lui semblait le laisser de marbre ; bien au contraire, un rictus sardonique se dessinait sur son visage. Seul lui savait la vérité à propos de la mort de Tarix. Seul lui savait que cela annonçait un commencement. Celui de la phase 3 de la mission « Infiltration » , celui de la fin ; bientôt, il serait chez lui, après trois ans d'absence.

* *
*

Vastus attendait Kiina, éloigné de la Tribu de l'Eau, respectant son chagrin, rendant à sa manière ses derniers hommages à Tarix. L'orage faisait bruisser les buissons alentours, apportant à Vastus le réconfort de son élément dans cette journée de peine. Hier, on avait trouvé Tarix agonisant dans sa maison ; bien que Kiina ait essayé toutes les techniques de guérison que Gali lui avait apprise, Tarix s'éteignit quelques heures plus tard. Les Grands Êtres avaient été prévenus mais ils étaient arrivés trop tard : il avait déjà rendu son dernier soupir. Ils avaient conclus que Tarix était mort à cause de sa vieillesse ; une belle mort pour un grand guerrier.
Vastus ne pouvait enlever de son cœur un sentiment de malaise à propos de la mort de Tarix. Il était persuadé que quelque chose n'allait pas avec le reste... Un détail infime, une bagatelle... Mais il ne réussissait pas à l'identifier précisément.
Soudain, Vastus se retourna brusquement ; un petit craquement avait rompu l'harmonie de la jungle. Prêt à toute éventualité, Vastus scrutait les buissons qui s'étendaient autour du lac. Depuis quelques temps, il doutait de tout ; il lui semblait que la jungle avait changé d'harmonie, que quelque chose en avait intimement changé l'alchimie subtile...
Les ombres n'étaient pas normales ; quelque chose se cachait dans ces buissons. Le vent ne portait pourtant aucune odeur... Qu'est-ce que ces sombres buissons pouvaient donc cacher ?
Vastus fut interrompu dans ses réflexions par des bruits de pas. Des bruits de pas qui s'approchaient. Vif comme l'éclair, Vastus se tapit contre un arbre ; quand le nouveau venu arriva à la lisière de la jungle qui entourait le lac, la lance-serpent de Vastus s'enroula autour de son cou.

* *
*

Dans les buissons, l'être qui épiait se morigénait : il avait failli compromettre l'intégralité de la mission en laissant bêtement tomber son camouflage mental au moment où ce fouineur de « cible n°3 » se mettait en communion avec cette satanée jungle !
Il valait mieux ne pas forcer la chance par deux fois ; « cible n°3 » ne serait pas distrait une autre fois s'il se trahissait encore ; il fallait absolument qu'il s'éclipse, et rapidement. D'autant plus que « cible n°4 » venait d'arriver.

* *
*

Ackar s'avançait dans les buissons, allant vers où on lui avait dit que Vastus se trouvait quand son cou se retrouva entouré.
« Ackar ? », demanda son attaquant.
« Oui, c'est moi. Qui êtes-vous ? », répondit-il.
« C'est Vastus. », lui répondit-on. « Quelque chose ne tourne pas rond ici. Il y a un rôdeur. Bien camouflé, mais je sais qu'il est là ! »
« Calme-toi, », dit Ackar d'une voix calme, « nous sommes tous un peu sur les nerfs à cause de la mort de Tarix mais ce n'est pas une raison pour perdre la tête. »
« Je ne perds pas la tête ! », assura Vastus. « Il y a bien quelqu'un, je t'assure ! »
« Tu te fais des idées. », répondit Ackar. « Rentrons, il se fait tard. »
« Mais... », commença Vastus.
« Oh, ça doit juste être une bête ! », soupira Ackar. « Tu ne vas pas rester là-dessus pendant mille ans. »
« Oui, tu dois avoir raison, », dit Vastus, « mais cette bête m'a semblée... étrange... Oui, c'est ça étrange, comme si elle n'était pas naturelle. »

* *
*

Stronius rôdait dans les bois. Il se délectait secrètement de la mort de Tarix et cherchait à cacher sa joie aux autres ; ce n'était tout simplement pas convenable. Depuis que les Grands Êtres avaient obligé les Skrall à revenir auprès des autres Glatorian, il ne supportait tout simplement plus l'éternelle gentillesse des autres. Jamais un qui essayera d'en écraser un autre.
Et ces Grands Êtres ! Mais ces Grands Êtres ! Pour qui se prenaient-ils ? Ils étaient arrivés, avaient exigé qu'ils reconstruisent leur espèce de robot géant qui ne servait à rien – bon, au moins, les autres imbéciles venus de « l'Univers Matoran » étaient repartis grâce à eux – et étaient repartis dans leur forteresse du grand Nord, mais continuant à les obliger à suivre les règles stupides qu'ils édictaient !
Soudain, Stronius trébucha ; devant lui se trouvait quelque chose qu'il n'aurait jamais cru voir.
Devant lui se dressait la raison du retour des Grands Êtres. Devant lui se dressait, fidèle à la description qui lui avait été faîte, un vaisseau Orukan.
L'incompréhension se peignit sur le visage du Skrall d'élite ; les Grands Êtres leur avaient assuré que jamais les Tarlokk n'arriveraient jusqu'ici ; leur système de défense était censé détruire tous les vaisseaux ennemis qui se présenteraient autour de la planète.
Soudain, le Skrall à l'esprit lent comprit la vérité ; la terreur remplaça l'incompréhension sur ses traits.
Derrière lui, une ombre se dessina ; presque instantanément, Stronius perdit connaissance.

* *
*

Ackar, tranquille, méditait dans sa maison. Tout passait si vite... Il lui semblait qu'hier encore, Tahu était là pour le conseiller. Il était impulsif mais il savait prendre de bonnes décisions et s'améliorer ; tout semblait plus dur à Ackar depuis qu'il était parti.
« Ackar ? »
Ackar sursauta. Ouvrant les yeux, il vit un être. Cet être se tenait de manière à ce qu'on ne puisse guère que le deviner et non pas le reconnaître.
« Qui êtes-vous ? », énonça calmement Ackar.
« C'est moi, Embelthenn. », lui répondit-on.
« Embelthenn... Vous êtes le Grand Être qui est venu pour la mort de Tarix ? », demanda Ackar.
« Oui, c'est moi. Je suis désolé qu'il soit mort mais nous avons récemment appris quelque chose d'inquiétant qui pourrait expliquer son décès. », lui apprit le Grand Être.
« Et quelle est cette information ? », le questionna Ackar.
« Vous sentez cette odeur de 1,3 diméthyl-benzoate d'oléile ? », fut la réponse de son interlocuteur.
Ackar secoua la tête. Jamais il ne réussirait à comprendre entièrement les Grands Êtres. « Non. Et pour l'information ? »
« Ah, c'était donc ça... Oui, donc, je voulais dire que nous nous sommes longtemps demandé qui irait vous le dire, et finalement, un générateur d'événements aléatoires a tranché, c'était à moi. Je suis sûr que vous voulez savoir comment nous avons fait : nous avons pris une tasse de liquide bouillant puis chacun a dû prédire le mouvement d'une des molécules qui s'en échappait et je me suis trompé au bout de la cinquième tasse, c'est vraiment pas de chance, hein ? » lui répondit-il.
« Oui, oui, sûrement, », répondit Ackar, qui ne comprenait pas la moitié de ce que le Grand Être lui disait, « mais, cette information ? »
« Ah, oui ! C'est juste que nous avons récemment repéré un Teneba sur la planète. », dit finalement celui-ci.
« Mais, mais... Vous nous aviez promis que jamais un seul Orukan ne foulerait le sol de cette planète grâce à votre système de défense ! », s'indigna Ackar.
« Euh, en fait nous n'étions pas vraiment préparé à un assaut massif comme celui qui a eut lieu il y deux ans et quelques vaisseaux à se poser, mais rien de bien grave, ils ne doit pas y en avoir plus d'une dizaine. », répondit le Grand Être.
« Ça fait DEUX ANS qu'il y a des Teneba sur cette planète ? Et vous ne nous avez rien dit ? », s'énerva Ackar.
« Comme nous vous l'avons dit, nous avons eu quelques difficultés à déterminer qui était le mieux adapté pour vous le dire et nous avons finalement décidé récemment de nous remettre au hasard. Ah, au fait, on m'informe justement qu'un des Teneba semble être dans la ville, près de la demeure de celui que vous appelez... Gresh, je crois. A votre place, j'irais vite voir ce qu'il mijote, peut être qu'il compte faire des dégâts matériels. », annonça finalement le Grand Être en disparaissant.

* *
*

Dans l'ombre d'une ruelle mal éclairée, le Teneba regardait à travers une fenêtre. Dans quelques secondes, sa diversion serait en place ; dans quelques secondes, la « cible n°2 » allait tomber. Quelle magnifique opportunité lui avait donné cet imbécile en armure noire ! Le plan ne pouvait qu'en être accéléré... Bientôt, tout les indigènes seront en proie à la terreur, et, tremblants d'épouvante, iront se réfugier chez les Grands Êtres... Ce qui permettrait de déclencher l'opération « Lancer d'Astéroïdes ». Au loin, les bruits d'une bagarre commençaient à s'entendre ; la diversion était en place ; la « cible n°2 » allait mourir.

* *
*

Ackar se dirigeait en courant vers la maison de Gresh ; il courait pour éviter sa mort. Kiina essaya de le retenir mais il continua à courir en criant :
« Je ne peux pas ! C'est une question de vie ou de mort ! »
« Mais, Vastus est en train de se... », lui répondit-elle.
« Occupe-t-en, toi ! Si je ne fais rien, l'aurore sera sanglante ! », fut la seule réponse qu'elle obtint.

* *
*

Vastus ahanait. Sa joue droite, ensanglantée, le brûlait. Alors qu'il se promenait dans la rue, désarmé, Stronius avait surgi et avait commencé à lui décocher coup sur coup. Seuls ses anciens réflexes de Glatorian lui avait jusqu'ici permis de survivre. Stronius était redoutable, ses réflexes semblaient surnaturels et ses coups étaient d'une force peu commune, même pour un Skrall d'élite. Ses yeux brillaient d'une lueur malsaine.
Dans un sifflement malsain, l'énorme massue de Stronius frôla Vastus. Celui-ci l'esquiva avec grâce et légèreté. Fermant ses yeux, Vastus ressentit à nouveau toutes les sensations qu'il avait lors des combats en arène. Un crissement. Stronius allait attaquer à gauche. Ouvrant ses yeux, Vastus déchaîna ses pouvoirs d'Air sur la massue de Stronius. Sous la force des bourrasques hurlantes, celle-ci fut emportée au loin. Désormais, ils étaient à égalité ; ce combat finirait au corps à corps.
Dans un hurlement de rage folle, Stronius chargea Vastus. Le Glatorian de la Jungle, sachant que s'il encaissait l'impact, il serait fortement affaibli, l'esquiva avec grâce et élégance. Continuant à hurler, Stronius dévia sa trajectoire.
Vastus savait qu'il n'avait qu'une seule façon de s'en sortir. Bandant ses muscles, il se prépara. Stronius continuait à hurler et s'approchait de plus en plus du Glatorian. Il le chargeait à une vitesse folle, ce qui aurait probablement tué le guerrier de la Tribu de la Jungle s'il avait dû encaisser le choc. Détendant tous ses muscles, Vastus sauta sur le toit d'une maison proche.
Stronius s'arrêta. Il regarda le Glatorian d'un regard de braise. Toute la foule qui s'était rassemblée restait pétrifiée. Dans un silence total, Vastus se sentit soudain écrasé par une puissante force. Luttant de toutes ses forces, il ne put empêcher son corps d'être plaqué contre la toiture de la maison. La pression devenait insoutenable, il ne parvenait plus à respirer. Dans un fracas épouvantable, le toit céda, emportant le Glatorian dans sa chute.
Stronius s'avança vers le corps inanimé du guerrier de la Tribu de la Jungle.

* *
*

Le Teneba avançait dans la maison de Gresh. Enfin, il arriva à sa destination ; devant lui se trouvait un lit dans lequel reposait un corps au repos. Avec un sourire malsain, l'Orukan planta sa lame dans celui-ci. Elle pénétra les chairs avec aisance. Satisfait, le Teneba observa son œuvre. Il ne faisait aucun doute qu'au moment où il verrait le corps de l'un de leurs cinq plus grands guerriers mort, tous les Glatorian trembleraient de peur. Ils auraient d'autant plus peur quand ils verraient la lame qui surmontait le corps du tué. Sa magnifique lame d'Exsidian, gravée de lettres Matoran, la désignait comme un des nombreux objets qui furent forgés durant la période où Agori et Matoran cohabitèrent. Cette lame les feraient penser que leur damné Mata Nui était tombé. Fier de son travail, le Teneba se retourna. Et reçut un coup monumental au visage.

* *
*

Ackar ahanait. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas couru aussi longtemps. Il savait bien qu'il aurait fallu qu'il continue à s'entraîner même s'il n'avait plus besoin de se battre. Il s'était laissé bercer par la vie paisible qu'il menait depuis la fondation de la Nouvelle-Atero. Et aujourd'hui, cette négligence coûtera peut-être sa vie à Gresh.
Arrivant finalement devant la maison de Gresh, Ackar s'arrêta pour souffler un instant. Soudain, il se redressa : des bruits de combat sortaient de la maison. En un sursaut, il s'y précipita, maudissant les Grands Êtres.

* *
*

Essoufflée, Kiina arriva finalement au lieu du combat entre Vastus et Stronius.
« Arrêtez ! », cria-t-elle.
Stronius, qui se dirigeait vers le corps inanimé de Vastus, se retourna. Il fixa Kiina, ses deux yeux étirés en deux fentes dans lesquelles des braises luisaient. La foule, terrifiée, recula. Seule Kiina resta. Hurlant sa folie, Stronius chargea Kiina.
Celle-ci attendit patiemment, se préparant à arrêter net sa course grâce au puissant Harpon des Tempêtes que les Toa Nuva lui avaient offert.
Quand Stronius fut si près qu'elle sentait l'air qu'il remuait sur son visage, elle abaissa son arme.
Stronius hurla sa souffrance. Le harpon s'était planté profondément dans son épaule droite, transperçant son armure sans la moindre difficulté.
Kiina soupira, satisfaite. Il n'avait pas réussi à éviter son harpon. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à utiliser ce bon vieux tour que Gaaki lui avait appris.
Kiina n'eut pas le temps de mettre son plan en pratique. Stronius se tut et, dans un silence macabre, Kiina commença à ployer sous un poids invisible.
Vaincue, Kiina s'écroula. Devant ses yeux, Stronius reprit sa marche vers Vastus.

* *
*

Ackar arriva finalement au lieu du combat. Devant lieu, Gresh et un Teneba se combattait. Dans le lit de Gresh, un corps gisait, un couteau planté en lui. Ackar étonné, se demanda qui donc pouvait avoir été tué par le Teneba.
Interrompant ses réflexions, il alla prêter main forte à Gresh. Le Teneba était redoutable. Par la force de son esprit, il créait une puissante barrière mentale qu'aucun de leurs coups ne parvenait à traverser. En revanche, les coups qu'il portait de sa longue lance la traversait sans le moindre problème. Toute l'agilité et la ruse des deux Glatorian ne semblaient suffire pour le vaincre. Dans un sifflement strident, la lance du Teneba s'enfonça profondément dans la cuisse du Glatorian du Feu. Désavantagé, celui-ci battit en retraite, n'aidant plus son frère de la Jungle que de quelques jets de flamme, qui, pourtant, semblaient faire plus de mal à l'Orukan que les coups innombrables par lesquels Gresh accaparait son attention.
Le Teneba, énervé, balayait l'espace autour de lui avec son arme, espérant blesser le Glatorian de la Jungle. Néanmoins, celui-ci, aussi vif qu'un courant d'air grâce aux techniques que Kongu lui avait apprises, réussissait toujours à lui échapper, tentant toujours de pénétrer son puissant bouclier mental à l'aide de ses armes, le mettant à rude épreuve et forçant le Teneba à focaliser toute son attention pour le maintenir, l'empêchant d'en réunir assez pour écraser le Glatorian du Feu dont les attaques élémentaires l'harrassaient.
Finalement, le Teneba réussit à faucher Gresh. Celui-ci s'éloigna en boitant. L'Orukan, savourant sa victoire, s'avança vers les « cibles n°2 et n°4 ».
Dans un éclair d'illumination, Ackar fit signe à Gresh de s'en aller et commença à accumuler l'énergie élémentaire que Mata Nui lui avait donné.
Le Teneba secoua la tête, mécontent. Une de ses deux cibles s'enfuyait ; il n'aurait pas le temps de jouer avec l'autre, il fallait absolument qu'il la rattrape. Il commença donc à se précipiter vers Ackar.
C'est alors qu'une petite étincelle apparut. Cette petite étincelle se mua en boule de feu. Cette boule de feu se mua en explosion. Ackar avait libéré son énergie élémentaire, formant un Nova Blast.

* *
*

Gresh courrait quand soudain, sa maison explosa. C'est alors que Gresh comprit. Ackar venait de se sacrifier pour le sauver, lui et tous les autres Glatorian. Gresh s'arrêta, secoué par des sanglots.

* *
*

Devant une foule médusée, Stronius s'arrêta. Un hurlement de terreur sortit de sa bouche. Dans un crépitement macabre, il se consuma.

* *
*

Embelthenn regardait, médusé, les événements qui venaient de se dérouler à la Nouvelle-Atero sur des écrans. La situation était bien plus grave qu'il ne l'avait cru. Il allait falloir qu'ils activent leurs troupes au sol. C'était décidément un jour bien sombre.
Soudain, un petit voyant se mit à clignoter, annonçant un message de l'Univers Matoran. A sa lecture, la face du Grand Être se décomposa. Cette journée était encore plus sombre qu'il ne l'avait pensé.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 01 Mai 2011, 20:32
Je lirais tout ça quand j'en aurais le temps, c'est-à-dire dans une-deux semaines. (J'ai un voyage de mardi à vendredi et un mariage samedi).
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 01 Mai 2011, 21:29
Ben, j'aime ton style d'écriture, c'est propre et bien écrit en tout cas.

Seulement, tu n'aurais pas dû écrire autant avant de présenter tes premières idées. Parce que là mon souci c'est que tu es vraiment parti trop loin quoi. Et déjà, note bien pour l'avenir : un Teneba n'est pas du tout un Orukan. Les Orukan sont l'espèce majoritaire type villageois de la planète Oruka Magna. Les Teneba sont une autre espèce type Titans puissants, en moindre population, mais constituant une certaine classe oligarchique sur la planète vis à vis des Orukan.

Pour le reste, déjà je n'aime pas trop la reprise précise des Spherusiens de la saga officielle. J'ai l'impression en lisant ton récit, qu'on est juste quelques temps après 2009/2010, alors qu'on est censé se projeter 15000 ans dans le futur, où le monde doit quand même avoir un minimum évolué, les personnages et les relations n'étant plus forcément les même.

De plus, ben tu peux exprimer là comme avec Stronius (même si comme je l'ai dit je pense qu'il faudrait varier des personnages de 2009) le sentiment d'un Skrall isolé, mais j'aimerais, dans cette même logique de partir collectivement un peu où on veut en s'imaginant le futur, qu'on soit dans un monde où malgré tout, aujourd'hui Skrall, Glatorian et autres espèces vivent globalement en symbiose, et qu'on change parfois les points de vue établi, selon lesquels on se représenterait les Skrall éternellement méchants, alors qu'on peut juste dire qu'une fois qu'ils ne versaient plus dans leurs travers empirique, ils pouvaient être de bons alliés.

Puis bref, le côté Teneba sur Spherus II... ça pouvait être intéressant quand je démarrais ta lecture, mais en fait non. C'est trop tôt dans la saga. La civilisation Orukan se construit sont empire avec toutes les tragédie que ça engendre dans son petit coin de système solaire pour montrer peu à peu aux Grands Êtres dans le secteur plus loin qu'eux aussi ils existent et qu'ils ont l'intention de peser, mais ils ne s'attaquent pas encore si directement à Spherus II. Considérons qu'ils ne peuvent pas encore l'atteindre, qu'ils savent qu'ils ne sont pas encore assez puissants pour attaquer de front les Grands Êtres.

Je voyais plus cette nouvelle, en donnant ce thème, développer la situation plus ou moins politiques de Spherus, s'imaginer de nouveau leaders (parmi d'anciens personnages anodins pourquoi pas), des points de vues sur la situation, des mises en relations avec les bref rapports qui ont pu revenir de l'Univers Matoran avant la destruction de la couronne de communication de Torana, tenter de placer des rares natifs UM qui sont resté sur la planète malgré le départ du robot, etc.
On parle de périodes relativement longue. Les GÊ ont envoyé leur arme aux confins du système pour prévenir leur monde d'un danger pouvant potentiellement les frapper dans plusieurs millénaires. Donc la vie quotidienne n'est pas directement impactée, sur Spherus II, par la guerre qui se déroule dans le système d'Oruka Magna. C'est loin d'eux, ils oublient par période même, comme l'explique Gali pour les Matoran dans l'UM, dans mon chapitre 9 des MdK...

Enfin, exploiter les Grands Êtres me parait inéluctable, cependant pas aussi directement quoi. Même LEGO n'a pas directement autorisé Greg Farshtey à exploiter l'incarnation des Grands Êtres, parce que c'est je pense qu'elle chose à manier vraiment avec beaucoup d'habilité. Ne sachant pas encore trop ce qu'ils sont dans leur fort intérieur, etc.
Donc là choisir d'être partial en leur donnant une image de scientifique un peu no-life ou autres, je pense qu'on ne devrait pas aller par là.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 02 Mai 2011, 08:32
Bon, je vais voir pour refaire entièrement une autre version, ça m'occupera.
Par contre, je pense que je vais continuer à commencer par l'enterrement de Tarix (modifié, bien sûr).
Bon, pour le fait que les Teneba n'étaient pas des Orukan, je ne savais pas, je pensais qu'Orukan était le terme général pour tous les habitants d'Oruka Magna.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Jeu 12 Mai 2011, 06:47
Un petit up' pour proposer une deuxième version du début de « Pendant ce temps sur Spherus II »


Des nuages sombres s'amassaient dans le ciel de Spherus II. La tension était palpable alors que l'air pesait de tout son poids sur les Agori qui se trouvaient à la surface de la planète. Là, toute la nation Agori s'était rassemblée pour rendre un dernier hommage à un de ses héros du passé.
Sur le chemin qui menait du camp d'entraînement des Glatorian au Panthéon des Soldats, des milliers d'Agori s'étaient massés pour essayer d'apercevoir l'urne contenant les cendres de Tarix. Les Seigneurs des Éléments leur avaient exceptionnellement permis de s'arrêter de travailler pour observer le traîneau magnéto-guidé qui menait ce grand héros des temps anciens vers le lieu de son dernier repos.
Quand la procession arriva finalement au Panthéon dans un silence que seuls les martèlements des machines interrompaient, des sirènes retentirent, annonçant la reprise du travail pour les Agori qui se dirigèrent alors vers les usines avoisinantes.

* *
*

Surel consulta Perditus du regard. Devant eux se tenait la reproduction fidèle d'une plateforme d'armes Orukan. Communiquant par signes, ils préparèrent un plan. Ils se mirent à courir en même temps et en se séparant, empêchant l'intelligence artificielle peu développée de la machine de choisir sa cible. En se jetant en avant, Surel détruisit un des systèmes de la plateforme d'un coup de pied de sa jambe cyborg.
Dans les profondeurs du hangar où ils se trouvaient, un voyant vert s'alluma, indiquant qu'ils avaient réussi et qu'ils avaient droit à une pause. Exténués, les deux Glatorian s'effondrèrent sur le sol.

* *
*

Ackar observait la Nouvelle-Atero, perché sur une colline. Juste à coté de lui se tenait Tarduk. De grands nuages noirs sortaient des cheminées des usines.
« Est-ce que tout est prêt ? », demanda le premier au second.
« Presque. Bientôt, nous serons prêts et nous leur ferons savoir notre opinion. », lui répondit Tarduk.
Le duo resta silencieux quelques secondes. Soudain, un mince faisceau rouge se dirigea vers eux. Ils battirent alors en retraite dans la jungle.

* *
*

Telluris observait les alentours. Des membres de la Résistance aux Grands Êtres étaient venus il y a peu. Ils étaient partis dès que le rayon lumineux du viseur du système de protection les avait approchés. Désormais, ils devaient continuer à se cacher dans la jungle. Depuis que le Seigneur de l'Élément Jungle les avait rejoints, c'était leur refuge favori.
Un être arriva de la ville. Ses yeux rougeoyaient comme des braises. C'était le Seigneur de l'Élément Roche, Stronius. Telluris s'agenouilla devant le chef des Seigneurs des Éléments.
« Où sont-ils ? », grogna celui-ci.
« Dans la Jungle. », lui répondit Telluris.
Stronius soupira. « J'avais pourtant prévenu les Grands Êtres qu'il ne fallait pas qu'ils fassent de Vastus un Seigneur des Éléments. Il était beaucoup trop proche d'Ackar. Mais pourquoi iraient-ils se soucier de mon avis ? Non, ils n'en ont fait qu'à leurs têtes ! Et voilà le résultat ! Si leurs raids continuent, le plan ne sera jamais mené à son terme. »

* *
*

Dans la canopée de la jungle profonde, Vastus méditait. Toute la Jungle bruissait, animée par tous les petits animaux qui s'y trouvaient. Cela faisait cinq mille ans qu'il s'était rebellé. Depuis la reconstruction de l'Univers Matoran, le peuple Agori s'était éloigné de sa vie originelle. Désormais, ils vivaient dans de grandes tours dans la Nouvelle-Atero. Ils travaillaient toute la journée dans des usines, ne sortaient plus de leur cité et ne communiaient plus avec la nature.
Quand les Grands Êtres avait fait de lui le Seigneur de l'Élément Jungle à la mort de Gresh, il s'était enfui. Ils ne savaient pas qu'il était un membre infiltré de la Résistance. Il avait bien joué son rôle. Le processus de transformation fut... atrocement douloureux. Désormais, tout son corps avait changé. Toute son armure avait été transformée en de fines tentacules végétales qui recouvraient son corps. Il n'avait plus besoin d'armes depuis qu'il s'était transformé. Sa force élémentaire suffisait.
Les Grands Êtres ne s'étaient doutés de rien. Ils ne savaient même pas que c'était en partie à cause de lui si cet imbécile de Gresh était mort. L'assaut contre Stronius était parfaitement planifié mais il avait tout fait échouer en s'interposant entre les combattants de la Résistance et Stronius.

* *
*

Perditus et Surel s'avançaient, se couvrant l'un l'autre de leurs fusils à visée laser. Soudain, un autre rayon lumineux se mêla aux leurs. Les deux Glatorian sursautèrent. Branar, qui arrivait par derrière, leur fit signe que ce n'était que lui et se joignit à eux.
Soudain, toutes les lumières s'éteignirent. L'obscurité régnait, impénétrable.

* *
*

Telluris était mécontent. Très mécontent. Stronius l'avait envoyé dans la jungle, à la recherche des rebelles. Soudain, un bruissement dans les buissons alentours l'alerta. Il était clair que quelqu'un l'épiait. Dans un réflexe foudroyant, le Seigneur de l'Élément Fer déchaîna son pouvoir contre la végétation alentour.
Après avoir tant d'énergie vers les alentours que rien n'aurait pu y résister, Telluris se dirigea vers l'endroit où il avait entendu un bruit.
Comme il s'en doutait, Telluris découvrit, un sourire satisfait s'affichant sur son visage, le corps inanimé de Kirbold.
Soudain, un brindille craqua. Telluris sursauta. C'était impossible ! Personne n'avait pu résister au déluge de pouvoir qu'il avait utilisé !
Scrutant les environs, Telluris ne vît que les ombres des arbres qui dansaient dans le vent tiède.
Dans un bruit sourd, un grand coup lui fut asséné. Alors même qu'il sombrait dans l'inconscience, Telluris entr'aperçut son agresseur ; un masque de perplexité se dessina sur son visage durant ses derniers instants de conscience.

* *
*

Vastus ouvrit les yeux en un mouvement brusque. Quelque chose avait troublé la paisible sérénité de la jungle. Quelqu'un était mort. Il ressentait comme une douleur, un picotement près de son cœur.
Soudain, Vastus entendit un petit bruit. Un minuscule bruit d'horlogerie qui résonnait sans fin dans le silence de la jungle. Il semblait à Vastus qu'il provenait de derrière l'autel de la forme de l'Ignika sculpté par Onewa.
En un clignement d'œil, Vastus s'y déplaça. Là, il découvrit un étrange mécanisme, sûrement déposé durant sa méditation. Dessus, un cadran indiquait 00:05.

* *
*

Stronius scrutait la jungle. Depuis deux heures, Telluris aurait dû être revenu. Un tel retard était inacceptable ! Enfin, peut-être avait-il trouvé quelque chose et que cela l'avait retardé.
Soudain, une lumière aveuglante et un bruit épouvantable forcèrent le Seigneur de l'Élément Roche à détourner les yeux. Quand il put à nouveau les reposer sur la jungle, un panache de fumée monumental surplombait la jungle.
Définitivement inquiet, Stronius se dirigea vers la forêt, partant à la recherche de Telluris.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Ven 03 Juin 2011, 22:08
Je me permet un petit up' pour demander si ce que j'ai proposé il y a environ trois semaines correspond mieux à LEGACY.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 04 Juin 2011, 11:04
Personnellement, j'aime bien, après je sais pas si on peut faire de Glatorian des Seigneur élémentaire, mais bon, pour moi ça passe.
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Sam 04 Juin 2011, 22:33
Pour transformer les Glatorian en Seigneurs des Eléments, c'est comme ça que les premiers ont été faits donc ça se tient niveau cohérence.

Il vaut mieux que j'attende l'avis d'exo avant de continuer, non ?
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 05 Juin 2011, 02:00
Désolé pour le temps de réponse.

C'est pas mal. Attention toutefois à ne pas exagérer l'exploitation des personnages originaux, ni le délire des Seigneurs Élémentaires.

Cette dernière idée est une bonne idée, mais attention à bien l'exploiter quoi. Du reste, il serait bon de se baser bien plus sur des personnages inédits plutôt que de réexploiter les vieux officiels. Eux doivent servir surtout de repères ponctuels.

Sinon, je pense plutôt placer ce récit en l'état au début de la chronologie spherusienne, juste après le départ de l'UM. J'ai d'autres idées de ce que pourrait être la vie politique de Spherus II au moment du Tome 2 des MdK (ce qu'on considèrera comme le 'présent' dans l'univers d'Héritage).
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 05 Juin 2011, 14:24
Merci de la précision, sinon j'étais parti pour faire une belle gaffe.
Par contre, j'aimerais bien savoir quels personnages de l'UM sont restés sur Spherus II, pour pouvoir éventuellement les inclure.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Dim 05 Juin 2011, 14:40
Bah tu faire des propositions de personnages éventuellement secondaires que tu voudrais exploiter. Mais ce sont vraiment de rares cas de natifs UM qui n'ont pas voulu quitter Spherus quoi.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 18 Juil 2011, 17:49
Désolé pour ce up d'un mois. J'aimerais savoir si le projet continue et si oui, si la troisième version de mon historie est acceptée.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 18 Juil 2011, 20:30
Le projet est toujours vivant, mais plutôt agonisant. J'ai lu la version finale, et elle me plaît bien. Je pense que tu peux aller créer un topic pour, n'oublies pas de faire une présentation come celle de MdK et CX. Je te rajoute dans le groupe Bionicle Héritage wink
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 18 Juil 2011, 20:49
D'accord, j'y vais. Merci.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Lun 18 Juil 2011, 20:52
Par contre relis-toi bien et corrige-toi, "censé" s'écrie "sensé", par exemple wink
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

le Mar 02 Aoû 2011, 01:45
Voilà le premier jet pour les aventures des Toa Kertak :


Toa Embra s’assit au centre de la plage Nidhiki, sur Odina. La marée était plutôt basse, et le soleil se couchait. Le Toa de l’eau, premier et unique Toa mâle de cet élément, avait passé la journée à patrouiller sur l’île. Comme d’habitude, les Vortixx la peuplant avaient fait preuve d’un horrible caractère, et le Toa avait dû se retenir une fois de plus pour ne pas déclencher une inondation. Chaque fois que cela arrivait, c’est-à-dire constamment, il regrettait qu’aucun autre Toa Kertak ne soit avec lui. Mais les îles à surveiller étaient trop nombreuses, et certains devaient carrément s’occuper de surveiller plusieurs îles en même temps. Les Toa avaient donc été répartis ainsi : Embra sur Odina ; Jorak, le Toa de la végétation et Tirah, le Toa de la glace, sur Kortalax et les îles environnantes ; Erta, la Toa de la foudre et Lorez, le Toa de la pierre, sur Zakaz ; Haru, le Toa de l’air, sur Stelt ; Narix, le Toa du feu, sur Visorak ; Jeruk, la Toa du psychisme, sur Nynrah ; et Hatori et Sannu, deux Toa de la terre, assistaient les Toa Norik et Bomonga, qui tenaient Roodaka à l’œil sur Xia.

Les Toa Kertak ne se réunissaient que rarement, et leurs réunions ne duraient jamais longtemps.
Leur seule vraie compagnie était les Rahi et les habitants des îles, pour la plupart hostiles, car détestant les Toa et ne les acceptant que parce qu’ils avaient été imposés.

Embra se leva, et s’apprêta à prendre la direction des habitations pour se reposer quand son regard fut attiré par une silhouette sur la mer. Après quelques instants, il se rendit compte qu’il s’agissait d’un bateau. Il n’avait qu’un passager, Erta, une Toa dont la tête avait été modifiée spécialement par des ingénieurs pour porter un masque spécial, le Masque des Energies Elémentaires.

Le bateau accosta, et la Toa sauta à terre. Embra courut à sa rencontre.

- Que se passe-t-il ? interrogea-t-il.

- Hatori a repéré quelques Skakdi sur Xia, répondit Erta. Ils se dirigeaient vers la montagne, et ils semblaient faire de leur mieux pour ne pas se faire repérer. Il ne les a découverts que grâce à son Arthron.

La montagne de Xia était connue, très connue. Elle dévorait les personnes qui s’en approchaient, et cela avait donné naissance à un test auquel les Vortixx avaient pris part pendant des années.

- Allons voir ça, dit-il. Ces Vortixx pourront se débrouiller seuls pendant un jour ou deux.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jorak s’accroupit derrière un buisson. Le Skakdi noir portant une sorte de lanceur Cordax ne l’avait pas remarqué.
Le Toa de la végétation l’avait remarqué alors qu’il patrouillait sur l’une des îles à proximité de Kortalax. Il faisait cela depuis des années, et les seules formes de vie qu’il avait rencontrées jusqu’alors avaient été des Rahi. Et le Skakdi il s’était empressé de le suivre le plus discrètement possible.

Le Skakdi marchait depuis maintenant quelques heures. Jorak lui trouvait quelque chose d’étrange. Il portait un Kanohi Suletu, le Grand Masque de la télépathie, et tentait vainement de lire les pensées du Skakdi. Quelque chose le bloquait.

Le Skakdi s’approcha alors d’une montagne, et s’engagea dans un tunnel inconnu au Toa. Celui-ci l’y suivit, tentant d’être le plus discret possible. Ils marchèrent un long moment, et le Skakdi s’arrêta brusquement. Puis, sans prévenir, il se retourna, pointa son lanceur et tira sur le Toa. Le tir le frappa à la tête, fit voler son masque et le sonna. Il sentit qu’on le saisissait à la gorge et qu’on le soulevait. Le Skakdi se déplaça tout en le tenant et alla écraser son Suletu d’un coup de talon. Et Jorak entendit une voix dans sa tête.

<<Alors, tu me suis ? Désolé de te l’apprendre, mais je suis télépathe. Dès que tu as utilisé ton masque, j’ai su que tu étais là. Si tu tiens à connaître la raison de ma présence, il suffisait de demander.>>

Il traîna le Toa dans le tunnel. Jorak attendit, impassible. Chaque Toa Kertak avait reçu un second masque en plus de celui qu’il portait, mais il lui faudrait attendre le bon moment.

Le Skakdi l’emmena dans un cul-de-sac et le jeta à terre comme un déchet. Il s’avança, sans se préoccuper plus du Toa, qui en profita. Son second masque, celui du décuplement de pouvoir, apparut sur son visage. Il regarda le Skakdi, qui ne s’intéressait pas à lui, occupé à tâtonner la pierre. Jorak finit par copier son pouvoir de télépathie, assez bonne façon de remplacer un Suletu. Il envoya aussitôt un message d’alerte à Embra, se leva et dégaina sa dague, prêt à attaquer. Au même moment, le Skakdi appuya sur une pierre, et le mur devant eux disparut, révélant une grande arène souterraine. La stupéfaction de Jorak le fit s’immobiliser.

Des Bohrok. Une cinquantaine de Bohrok se tenaient face à eux.
Contenu sponsorisé

[Héritage] Validation de vos Fan-fictions - Page 2 Empty Re: [Héritage] Validation de vos Fan-fictions

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum